Avant d’écrire ce billet de blog, j’en ai profité pour relire mes anciens articles de début d’année. En passant, saviez-vous que je blogue sur mon expérience et mes découvertes en art depuis septembre 2011? Ouais, ça fait tout un bail!

De 2013 à 2015, au lieu de prendre de bonnes résolutions, j’ai choisi un mot clé intuitivement qui avait pour but de servir de point d’ancrage à mon année. En 2013, ça a été « créativité », en 2014 « accomplissement personnel » et en 2015 « authenticité ».

En 2016 et 2017, je n’ai pas officiellement choisi de mot clé, mais ça aurait pu être « nouveau » pour 2016 et « diffusion » pour 2017.

Ci-dessous, des photos de peintures expérimentales réalisées en novembre et décembre dernier.

Éléments de collage, acrylique et huile sur bois. Format 5×7 po. Sans titre pour l’instant.

À faire un retour comme ça en arrière et à relire d’anciens billets de blog, je constate à quel point la seule constance c’est le changement ou cet état d’impermanence fondamental aux enseignements bouddhistes. Une idée se transforme en d’autres idées. Une peinture mène à une autre. Une découverte favorise l’expérimentation qui engendre à son tour d’autres découvertes. Et ainsi de suite…

Au cours de toutes ces transitions, il y a parfois une incertitude face à ce qui viendra, mais une chose est certaine, c’est qu’elle viendra même si je n’en connais pas la nature exacte et la meilleure attitude, je crois, est de me concentrer avant tout sur le présent, même s’il est transitoire.

Mon mot clé pour 2018 sera donc : présent transitoire.

Avez-vous aussi un mot clé pour 2018? Partagez-le dans l’espace réservé aux commentaires ci-dessous!

Bonne année à vous tous et toutes!

Autres articles

Pin It on Pinterest