Voilà une question à laquelle il est plus difficile de répondre qu’il n’y paraît et dont la réponse dépend d’une série de facteurs que nous allons voir dans ce qui suit.

Pour savoir à quelle hauteur accrocher un tableau ou un encadrement, il faut considérer l’environnement où il sera placé et les gens qui l’observeront. Par exemple, est-il destiné à être observé par des personnes en chaises roulantes, des gens de grandeurs moyennes ou des enfants? Sera-t-il accroché au-dessus du lit, d’un foyer ou d’une table de cuisine?

Toutes ces considérations compliquent un peu les choses. Voici comment s’y retrouver.

Image par tungphoto / FreeDigitalPhotos.net

Image par tungphoto / FreeDigitalPhotos.net

Principe de base

Idéalement, l’œil du spectateur d’une œuvre située dans un espace dégagé (pas au-dessus d’un meuble, ni dans un escalier) devrait se situer à la même hauteur que l’horizon présent dans le tableau ou vis-à-vis son centre si ce dernier n’a pas d’horizon. Le but est d’avoir une bonne vue de l’ensemble sans avoir à regarder en l’air ou baisser la tête et d’éviter d’avoir une vue déformée de l’œuvre.

Hauteur de base

Dans la pratique, les gens ne sont pas tous de la même grandeur et les œuvres n’ont pas toutes, s’ils en ont un, un horizon situé à la même hauteur. C’est pourquoi, afin de créer un effet harmonieux, il est recommandé d’établir une mesure qui servira à poser l’ensemble des œuvres exposées dans une même maison ou un appartement sauf dans le cas des exceptions que nous verrons plus loin.

Cette mesure, en partant du sol jusqu’au centre de l’œuvre, se situe autour de 60 po (1,52 m) de haut sur un mur dégagé.

Autres principes à considérer

Dans son article intitulé “The Right Height to Hang Artwork and Mirrors – Tips and Ideas”, la consultante en décoration d’intérieure, Kylie de « Kylie M. Interiors » (entreprise de Vancouver) propose une série de lignes directrices afin de déterminer la hauteur à laquelle accrocher une œuvre d’art. Son article étant l’un des plus explicites que j’ai trouvé sur le sujet, je me permets de reprendre ci-dessous les recommandations de cette experte en décoration.

  • Ligne directrice no.1 – Sur un mur dégagé ou au-dessus d’un objet de moins de 30 po de haut

Pour accrocher une oeuvre sur un mur nu ou au-dessus d’un objet de moins de 30 po (76 cm) de haut comme un banc ou une toilette, le centre de cette oeuvre devrait être à une hauteur de 60-62 po (1,52 à 1,57 m) du sol.

  • Ligne directrice no.2 – Au-dessus d’un fauteuil, canapé ou tête de lit.

Il doit y avoir une distance de 5 à 10 po (13 à 25 cm) entre le dessus d’un canapé ou d’une tête de lit et le bord inférieur du tableau ou de l’encadrement. (Ça évite de se cogner la tête sur le cadre ou de s’y prendre les cheveux.)

  • Ligne directrice no.3 – Au-dessus d’un foyer.

Une distance de 3 à 6 po (7,5 à 15 cm) doit être laissée entre le bas d’un cadre et le dessus d’un foyer. Pour un meilleur effet, plus le foyer est grand, moins la distance doit être élevée.

  • Ligne directrice no.4 – Au-dessus d’un meuble ou étagère de plus de 30 po de haut.

Pour une œuvre placée au-dessus d’un meuble ou d’une étagère de plus de 30 po (76 cm) de haut, il est recommandé de laisser de 3 à 10 po (7,5 à 25,5 cm) d’espace entre le bas de l’encadrement et le meuble.  À personnaliser selon les circonstances et l’effet visuel souhaité.

À transgresser au besoin

Ces lignes directrices sont excellentes, mais n’hésitez pas à les transgresser si le besoin s’en fait sentir. Par exemple, si le tableau est destiné à une salle à manger, là où les gens le verront principalement assis, il pourra être placé plus bas qu’en temps normal. Il ne faut toutefois pas oublier de laisser un bon espace s’il y a une chaise placée en dessous…

Autre cas particulier : l’escalier

Pour accrocher des œuvres dans un escalier, on mesure la hauteur d’accrochage 60-62po (1,52 à 1,57 m) à partir de la marche.

Si vous procédez à un montage de plusieurs œuvres superposées, Kylie recommande une hauteur minimale de 40 po (1m) de la marche au bas du cadre. Si votre tableau est large et couvre 2 marches de large, il faudra prendre votre mesure à partir de la marche supérieure.

Et les jeunes enfants

Selon mon expérience, dans le cas d’une chambre d’enfant ou d’une salle de jeux, le critère primordial est la sécurité. Il peut être intéressant de placer des œuvres à la hauteur d’un jeune enfant, mais si vous le faites, évitez :

  • les arêtes pointues,
  • l’encadrement sous verre
  • les œuvres de grande valeur
  • et sécurisez l’accrochage par des bandes velcro autoadhésives.

En fait il vaut mieux, à mon avis, attendre que votre enfant grandisse ou mettre les oeuvres hors de sa portée. D’ici là, optez plutôt pour :

  • un papier peint,
  • une fresque peinte directement sur le mur,
  • une affiche protégée par une feuille de plexiglas. Le tout fixé au mur avec des attaches pour miroirs.
  • ou un de ces autocollants géants faciles à poser et à changer selon l’âge et les goûts de l’enfant.

Alors… À qu’elle hauteur doit-on accrocher un tableau ou en encadrement?…. Ça dépend 😉

Note importante

Les recommandations indiquées dans cet article donnent une ligne directrice, mais elles ne sont pas des règles absolues. Depuis la publication de cet article, plusieurs d’entre vous m’ont écrit pour me demander à quelle hauteur accrocher un tableau dans une situation particulière. Voici ce que je réponds presque toujours :

  • Il m’est impossible de répondre à cette question sans avoir vu l’emplacement. Même la meilleure description ou une photo ne peut indiquer tous les éléments à tenir en ligne de compte comme la hauteur totale du mur, sa largeur, les autres éléments décoratifs, les meubles présents, l’espace de dégagement, l’impression générale souhaitée, le type d’œuvres à accrocher, vos goûts personnels, etc.
  • En vous inspirant des recommandations écrites dans cet article, je vous suggère fortement de tailler un morceau de papier de la grandeur du cadre à installer et de le positionner temporairement sur votre mur à l’aide de ruban adhésif de peintre. Voyez si la hauteur vous plait.
  • En fin de compte, à part les règles élémentaires de sécurité à respecter, la décision ultime vous appartient.

En savoir plus

Voici quelques-uns des articles que j’ai consultés pour écrire celui-ci. Vous vous rendrez vite compte qu’il n’y a pas de règles absolues en matière de hauteur d’accrochage. Le premier lien est celui qui donne le plus d’informations pertinentes à mon avis.

À la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest