Bâtir, détruire et reconstruire; une autre leçon de lâcher-prise en peinture

Bâtir, détruire et reconstruire; une autre leçon de lâcher-prise en peinture

Créer une peinture n’est pas toujours un processus linéaire allant de A à Z. Il faut parfois revenir en arrière, gratter la surface, arracher, recommencer ou même détruire pour mieux reconstruire et compléter une œuvre. La peinture que je vous présente aujourd’hui est née d’une dizaine de couches de peinture à la cire (froide) et à l’huile parmi lesquelles j’ai inséré du papier sans acide peint à l’acrylique, des feuilles métalliques d’aspect cuivré et de l’étamine (coton à fromage) pour encore plus d’effets et de texture.

Trois nouvelles peintures à l’encre acrylique Golden sur papier de roche Yasutomo

Trois nouvelles peintures à l’encre acrylique Golden sur papier de roche Yasutomo

Aujourd’hui, je vous présente trois nouvelles peintures réalisées à l’encre acrylique transparente High Flow de la compagnie Golden sur papier de roche Yasutomo. Celles que je vous ai montrées plus tôt cette semaine mettaient l’accent sur le frottage et le grattage de la surface afin de tester la résistance du papier à cette technique. Cette fois-ci, j’y suis allé pour des dépôts de couleur plus en épaisseur et des effets de gouttelettes créées en mélangeant l’encre avec de l’eau ou de l’alcool à friction.

Papier minéral Yasutomo et trois peintures à l’encre acrylique

Papier minéral Yasutomo et trois peintures à l’encre acrylique

J’ai récemment fait l’essai du papier minéral multi média de la compagnie Yasutomo. Dans ce qui suit, j’en parle et je le compare avec le TerraSkin. J’en profiterai également pour vous montrer quelques-unes de mes récentes peintures à l’encre acrylique High Flow de Golden réalisées sur le papier minéral de Yasutomo.

Premières expériences de peinture à la cire froide et à l’huile

Premières expériences de peinture à la cire froide et à l’huile

Séduite par le travail d’artistes telles que Rebecca Crowell, Janice Mason et Serena Barton j’ai fait, en 2014, des tests sommaires de peinture avec de la cire froide en pâte Gamblin mélangée à des pigments dorés, du fusain et des encres à l’alcool (voir ici et ici). Cependant, ce n’est que récemment que j’ai entrepris d’explorer plus à fond les possibilités de la peinture à la cire.
Cette cire qui se présente sous la forme d’une pâte est constituée, la plupart du temps, d’un mélange de cire d’abeilles purifiées, d’une petite quantité de solvant et …

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest