Du nouveau chez Fine Art America

Du nouveau chez Fine Art America

Récemment, la compagnie Fine Art America, qui exerce aussi sous les noms de Pixels.com, FineArtEurope.com et autres, a annoncé la mise en place de centres d’impression dans 5 pays : États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Pays-Bas et Australie. Qu’est-ce que ça signifie? Cela veut dire que lorsque vous passez une commande, Fine Art America (Pixels.com) l’achemine vers le centre d’impression le plus près de chez vous offrant le support d’impression que vous souhaitez…

Un pas après l’autre

Un pas après l’autre

Plus j’apprends, plus je me rends compte que j’ai encore beaucoup à apprendre et c’est le cas malgré le temps qui passe. Cette année, la leçon qui m’a été la plus difficile à intégrer dans ma vie d’artiste est aussi d’une étonnante banalité : la nécessité de faire un pas après l’autre vers mon objectif tout en respectant mes limites, quitte à prendre plus de temps pour y arriver.
Plus j’apprends, plus je me rends compte que j’ai encore beaucoup à apprendre et c’est le cas malgré le temps qui passe. Cette année, la leçon qui m’a été la plus difficile à intégrer dans ma vie…

Transformer le bord d’une estampe numérique en le rendant irrégulier

Transformer le bord d’une estampe numérique en le rendant irrégulier

Une des caractéristiques que j’apprécie beaucoup des papiers pour l’aquarelle produits à l’ancienne, ce sont les bords naturellement irréguliers. Lorsque je fais imprimer mes peintures numériques, le papier a beau ressembler comme deux gouttes d’eau sur le plan du toucher, de la couleur, des composante et du grammage à du papier aquarelle pressé à chaud, les bords sont parfaitement droits. Si l’œuvre est encadrée avec un passe-partout, ce bord droit et sans intérêt ne se voit pas, mais pour certaines peintures numériques, un bord irrégulier pourrait ajouter encore plus d’impact visuel.

J’ai testé les Magnetacks, un système d’accrochage minimaliste

J’ai testé les Magnetacks, un système d’accrochage minimaliste

L’idée de fixer au mur des dessins, des peintures sur papier ou des affiches à l’aide d’aimants n’a rien de nouveau. La méthode classique est d’enfoncer des vis au mur ou des clous à large tête vis-à-vis les 4 coins de l’œuvre que l’on fait ensuite tenir en mettant des aimants de forte puissance sur les têtes des vis. Le papier se trouve donc en sandwich entre la tête de la vis et l’aimant. Cette méthode fait en sorte qu’aucun trou n’est percé dans le papier, par contre, les vis laissent des trous d’une grosseur considérable.

Parfaitement imparfait : peinture numérique hybride

Parfaitement imparfait : peinture numérique hybride

Il y a souvent dans l’imparfait quelque chose d’évocateur, d’émouvant et de beau lorsqu’on prend le temps de s’y ouvrir. Pensez par exemple à une assiette de porcelaine héritée de votre grand-mère que vous conservez précieusement même si elle a une brèche; cet arbre poussant dans des conditions hostiles, courbé par le vent et les intempéries; cette fleur perdant ces derniers pétales ou bien ce mur délabré portant la marque des siècles passés…

Pin It on Pinterest