Livre : Partager comme un artiste d’Austin Kleon

Livre : Partager comme un artiste d’Austin Kleon

En comparaison avec le livre « Voler comme un artiste » qui m’avait déçue, je trouve que « Partager comme un artiste » est plus étoffé et les idées exprimées plus structurées, allant dans une même direction. L’aspect visuel du bouquin est toujours le même, avec ses titres en gros caractères, ses illustrations minimalistes allant droit au but, le tout dans …

Essai du « mixatif » blanc Adirondack avec les encres à l’alcool

Essai du « mixatif » blanc Adirondack avec les encres à l’alcool

Ça faisait un bon moment déjà que j’avais envie de faire l’essai du « mixatif » blanc de la gamme Adirondack de Ranger, les mêmes fabriquant de l’encre à base d’alcool avec laquelle je travaille beaucoup ces temps-ci. Le « mixatif » (je déteste ce mot) est un produit conçu pour être mélangé avec les encres afin de créer des couleurs pastel…

Livre : « Voler comme un artiste » d’Austin Kleon

Livre : « Voler comme un artiste » d’Austin Kleon

Aujourd’hui je vous parle d’un livre qui a fait beaucoup parlé de lui sur la blogosphère anglophone depuis sa parution en 2012 et qui existe maintenant en français. Il s’agit du livre à succès “Steal Like an Artist” publié en français sous le titre : « Voler comme un artiste : 10 secrets bien gardés sur la créativité ». Éditions de l’Homme, Montréal, Québec,…

Anticiper l’imprévisible et aimer l’inconnu

Anticiper l’imprévisible et aimer l’inconnu

J’ai toujours autant de plaisir à travailler avec les encres à l’alcool sur la surface lisse du papier Yupo. À part l’intensité des couleurs à laquelle je ne lasse pas, j’aime la très grande fluidité de ce médium et la façon imprévisible avec lequel il glisse à la surface du papier Yupo qui est lisse et non poreuse. C’est un peu comme de peindre avec de l’huile …

20 trucs pour surmonter l’angoisse de la feuille blanche

20 trucs pour surmonter l’angoisse de la feuille blanche

Il parait qu’un des éléments qui différencie l’artiste professionnel de l’amateur est que le professionnel a appris à reconnaître ses peurs et à aller de l’avant malgré leur présence, alors que l’amateur reste paralysé par ces mêmes peurs et cherche à les éviter. Je ne sais plus où j’ai lu ça, mais selon mon expérience, c’est tout à fait vrai.

Pin It on Pinterest