Créer une peinture n’est pas toujours un processus linéaire allant de A à Z.  Il faut parfois revenir en arrière, gratter la surface, arracher, recommencer ou même détruire pour mieux reconstruire et compléter une œuvre. La peinture que je vous présente aujourd’hui est non seulement faite d’une dizaine de couches de peinture à la cire (froide) et à l’huile parmi lesquelles j’ai inséré du papier sans acide peint à l’acrylique, des feuilles métalliques d’aspect cuivré et de l’étamine (coton à fromage), mais aussi de la destruction de celles-ci.

Plusieurs couches plus tard, j'arrache, je gratte, je retourne et j'ajoute à la peinture pour en arriver à ce résultat : "Juste avant minuit" Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Plusieurs couches plus tard, j’arrache, je gratte, je retourne et j’ajoute à la peinture pour en arriver à ce résultat : « Juste avant minuit »
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

À un certain moment, je ne savais plus dans quelle direction je m’en allais;  à un point tel que j’ai décidé de lâcher-prise et de détruire la peinture. J’avais la sensation de ne plus avoir rien à perdre et je me suis dit que ça me permettrait au moins d’observer où en était le processus de séchage des couches les plus profondes…

Les débuts de la peinture avec quelques couches incluant du papier. Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Les débuts de la peinture avec quelques couches incluant du papier.
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

D'autres couches s'ajoutent progressivement. © 2016, Louise Lamirande.

D’autres couches s’ajoutent progressivement.
© 2016, Louise Lamirande.

Après l'ajout de couleurs plus pâles. © 2016, Louise Lamirande.

Après l’ajout de couleurs plus pâles.
© 2016, Louise Lamirande.

Cette fois-ci, j'ai intégré des feuilles métalliques dans la cire. © 2016, Louise Lamirande.

Cette fois-ci, j’ai intégré des feuilles métalliques dans la cire.
© 2016, Louise Lamirande.

Je ne sais plus où je m'en vais, mais je teste l'ajout d'étamine. © 2016, Louise Lamirande.

Je ne sais plus où je m’en vais, mais je teste l’ajout d’étamine.
© 2016, Louise Lamirande.

En arrachant l’étamine, j’ai découvert un magnifique jeu de lignes incrustées dans la cire. Enthousiasmée par cette découverte, je me suis mise alors à gratter par endroit la peinture jusqu’aux premières couches de papier collé pour retrouver ce bleu foncé mettant en valeur les teintes plus claires. Quelques ajouts plus tard et la peinture intitulée « Juste avant minuit » est maintenant terminée. Il ne reste plus qu’à la laisser sécher complètement, la polir légèrement et l’encadrer!

J’ai pris des photos à plusieurs étapes de la création de la peinture. Dommage toutefois que je n’en aie  pas des dernières…

« Juste avant minuit »

Cire froide, huile, papier et acrylique sur Masonite.
"Juste avant minuit" Cire froide, huile, papier et acrylique sur Masonite. 11x14 po (27,94 x 35,56 cm) Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

« Juste avant minuit »
Cire froide, huile, papier et acrylique sur Masonite.
11×14 po (27,94 x 35,56 cm)
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détails de la peinture terminée

Détail de la peinture intitulée : "Juste avant minuit". On voit bien le jeu des lignes et la texture. Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture intitulée : « Juste avant minuit ». On voit bien le jeu des lignes et la texture.
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Autre détail de la peinture : "Juste avant minuit". Cette fois-ci, la photo montre le contraste entre les couches texturées et en relief, et les zones plus lisses et cireuses. Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Autre détail de la peinture : « Juste avant minuit ».
Cette fois-ci, la photo montre le contraste entre les couches texturées et en relief, et les zones plus lisses et cireuses.
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : "Juste avant minuit". Même la zone en bleu foncé comporte ses nuances et sa texture propre. Mars 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Juste avant minuit ».
Même la zone en bleu foncé comporte ses nuances et sa texture propre.
Mars 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Je vous remercie de votre présence et au plaisir de vous retrouver bientôt,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest