C’est quoi de la peinture numérique? Comment c’est fait? Voilà deux questions qui me sont régulièrement posées lorsque je participe à des expositions de groupe ou lorsque je parle de ce que je fais, c’est pourquoi j’ai décidé de répondre à ces questions aujourd’hui sur le blog.

Paysage numérique créé avec l'aide de Painter X3 de Corel. Mai 2014. © 2014, Louise Lamirande.

« De retour »
Paysage numérique créé intuitivement avec l’aide de Painter X3 de Corel.
Mai 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

 

Définition de la peinture numérique

Pour ce qui est de définir ce qu’est la peinture numérique, les collaborateurs de Wikipédia ont fait de l’excellent travail, je me permets donc de les citer :

« La peinture numérique est une forme d’art numérique apparue dans les années 1990 dans laquelle les techniques traditionnelles de la peinture, telles que l’aquarelle, les huiles, l’impasto, sont appliquées à l’aide d’outils numériques grâce à un ordinateur, une tablette graphique, un stylet et un logiciel. La peinture numérique diffère d’autres formes d’art numérique, en particulier de l’art généré par ordinateur, parce qu’elle n’implique pas que l’ordinateur s’appuie sur un modèle. L’artiste emploie des techniques de peinture pour créer la peinture numérique directement sur l’ordinateur. »

fr.wikipedia.org 

De la peinture traditionnelle avec des moyens numériques

C’est donc dire qu’à part les outils choisis pour réaliser la peinture, le processus est similaire à celui de la peinture traditionnelle. Ainsi, l’écran de l’ordinateur devient le canevas, le stylet (qui ressemble à un stylo) remplace le pinceau, la plume, le crayon ou le pastel, tandis que la tablette graphique sert à noter tous les mouvements du stylet et à les transmettre au logiciel.

Je vous ai préparé une courte vidéo afin de vous montrer les différentes étapes de création d’une peinture traditionnelle créées à l’aide de moyens numériques.

Photo artiste Louise Lamirande et tablette graphique

À peindre sur ma tablette numérique.
© 2013-2014, Louise Lamirande.

Un processus pas nécessairement linéaire

Comme mentionné sur la page Wikipédia, le processus créatif en peinture numérique n’est pas nécessairement linéaire comme celui présenté dans la vidéo ci-dessus. Par exemple, il est possible de changer la texture du canevas après avoir terminée la peinture, peindre sur plusieurs calques et modifier à volonté l’apparence, l’ordre et le mode de fusion de ces calques, revenir en arrière et effacer une partie de son travail, etc.

Pas de photos pour moi

Ce qui peut créer de la confusion, c’est que plusieurs images numériques ressemblant à de la peinture découlent d’une photographie sur laquelle on a appliqué des effets de peinture numérique.  Personnellement, je préfère partir d’un canevas vide comme vous avez pu le voir dans la vidéo.

Un mot sur la peinture numérique du jour

Comme vous avez pu le constater si vous avez regardé la vidéo, la peinture intitulée « De retour » a été créée sans croquis de départ, ni photo. J’ai simplement appliqué et manipulé, de façon intuitive, quelques couleurs sur le canevas jusqu’à ce qu’elles me « parlent » et m’indiquent la direction à prendre.

Peu à peu, la vision d’un paysage s’est précisée.  Vision que j’ai ensuite accentuée librement afin d’en arriver au résultat final.

J’espère vous avoir aidé à mieux comprendre ce qu’est la peinture numérique, du moins telle que je la pratique. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les transmettre dans la case située plus bas sur cette page ou en privé via la page de contact.

À bientôt,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest