Tel que promis et pour faire suite à l’article portant sur le choix d’un passe-partout, voici quelques notions de base afin de vous aider à choisir le meilleur cadre pour mettre en valeur une œuvre sur papier, tel un dessin, une peinture, une photo ou une estampe.

Si vous n’avez pas encore l’article sur le choix d’un passe-partout, je vous invite à le faire en cliquant ici

Servir l’oeuvre avant tout

Comme pour le passe-partout, le cadre doit être avant tout au service de l’œuvre et la mettre en valeur. Il ne doit pas être choisi que pour aller avec le décor de la pièce bien qu’il soit nécessaire d’en tenir compte. Malgré cela, toutes les fantaisies sont possibles et ce qui suit peut être transgressé selon votre créativité et vos goûts. En cas de doutes, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel de l’encadrement.

Choisir selon l’emplacement

Pour l’exposition en galeries, il est recommandé d’utiliser un cadre de qualité de couleur neutre et sans fioritures, soit en bois naturel ou en métal.

Exemple d'encadement.

Exemple de cadre simple et neutre pour un look moderne tout en légèreté.
« Simplicité en rouge »
© 2013, Louise Lamirande.

Si l’œuvre est destinée à orner les murs de votre domicile, tenez compte de l’ensemble des éléments de votre décor (couleurs et style),  tout en priorisant l’œuvre à encadrer.

Choisir selon le style de l’œuvre

Le plus souvent, le style d’un cadre s’accorde avec celui de l’œuvre à encadrer. C’est-à-dire qu’un cadre de style moderne sera utilisé pour une œuvre contemporaine, tandis qu’un cadre à la moulure ornementée et dorée sera préféré pour une œuvre ancienne ou au style plus traditionnel.

Choisir la couleur

La couleur du cadre doit être différente de celle du passe-partout.

Si l’œuvre est principalement constituée de couleurs chaudes comme le rouge, l’orange ou le jaune, le cadre peut être doré, en bois naturel ou teinté de couleurs chaudes.

Si elle est principalement dans les couleurs froides comme le bleu, le lilas ou le blanc, un cadre argenté pourrait être intéressant.

Si les couleurs de l’œuvre sont douces, optez pour un cadre en bois naturel ou légèrement teinté.

Pour un look moderne mettant en valeur une œuvre colorée, considérez le blanc.

En cas de doute, misez sur la simplicité afin que toute l’attention se porte sur l’œuvre. Choisissez alors un cadre de bois verni ou noir, sans ou avec un minimum d’ornements, ou bien un cadre de métal de couleur neutre.

La largeur de la baguette du cadre

Certaines personnes utilisent la formule suivante afin de déterminer la largeur d’un cadre :

La largeur de la baguette du cadre = 10 à 15 % du plus petit côté de l’image. Par exemple, si une image a une dimension de 24 x 30 po, la largeur du cadre sera de 10 à 15 % de 24 po, soit entre 2.4 à 3.6 po de large (chiffre à arrondir).

Retenez qu’en général, plus l’oeuvre est de grand format, plus la baguette du cadre sera large.

La coupe de la baguette

Exemple d'encadement

Toujours « Simplicité en rouge », mais cette fois-ci le cadre est plus large et s’impose peut-être un peu trop.
(© 2013, Louise Lamirande.

Le site Abtract Art Framed offre plusieurs recommandations pour encadrer une œuvre abstraite qui me semble juste. J’aime particulièrement la section sur la forme du cadre. En voici les grandes lignes en français. Lisez l’article complet ici.

Un cadre avec une dénivellation vers l’intérieur (le pourtour est plus élevé que le côté intérieur) a un bel effet sur les paysages dont il met en valeur la perspective.

Un cadre avec une dénivellation vers l’extérieur (le pourtour est plus bas que le côté intérieur) sera préférable pour une œuvre comme une nature morte et dont la perspective n’est pas le point fort.

Une baguette plate sera parfaite pour une œuvre d’aspect moderne.

Une baguette aux angles forts est suggérée pour une œuvre abstraite dynamique ou un sujet sérieux et officiel comme un portrait, tandis qu’une baguette arrondie sera plus appropriée pour une œuvre au sujet plus « doux ».

Un peu de fantaisie ici avec un cadre traditionnel à motif floral pour une oeuvre de facture moderne. "Paix joyeuse" (c) 2013, Louise Lamirande.

Un peu de fantaisie ici avec un cadre doré à motifs floraux de style traditionnel pour une oeuvre de facture moderne.
« Paix joyeuse »
© 2013, Louise Lamirande.

La profondeur du cadre

Assurez-vous que la profondeur du cadre choisi est suffisante pour loger l’épaisseur combinée de la vitre, du ou des passepartouts, de l’œuvre et du fond auquel vous devez ajouter au moins 1/8 de po. Évidemment, c’est le genre de détail important dont vous n’avez pas à vous soucier si vous faites encadrer votre image pour un professionnel.

Autres éléments à considérer

Le coût du cadre (et de l’encadrement total, incluant la main-d’œuvre, le passe-partout, etc.) doit naturellement être pris en compte et ajusté selon votre budget. Notez qu’un encadrement de qualité durera de très nombreuses années et pourra même être réutilisé pour une autre œuvre si vous le souhaitez tandis qu’un encadrement de faible qualité présentera des faiblesses au niveau des attaches pour l’accrochage, des joints du cadre et parfois des défauts du côté du verni ou de la peinture.

Si vous avez la fibre écologique, sachez que certains cadres sont faits de bambou, de bois recyclé ou de fibres de bois. Informez-vous auprès de votre fournisseur.

Gadgets

Pour vous aider à visualiser diverses options d’encadrement, voici deux outils gratuits en ligne qui pourrait vous intéresser. Ces outils sont offerts par des marchands de matériels d’encadrement, mais vous pouvez les utiliser sans rien acheter.

Impressions en édition illimitée

Pour les acheteurs de mes œuvres disponibles en édition illimitée, le site Fine Art America, offre la possibilité de visualiser diverses options de passe-partout et d’encadrement. Vous n’avez qu’à cliquer sur l’option de votre choix pour avoir un aperçu du résultat. Comme ça, vous n’aurai pas de mauvaises surprises!

J’espère que ce quelques indications sauront vous être utiles,

À bientôt,

Louise

Références

Pin It on Pinterest