Un cadeau

À force d’en entendre parler sur internet comme la référence en matière de peinture numérique se rapprochant des médias traditionnels comme le pastel, la peinture à l’huile, à l’acrylique et plus, j’ai eu envie de m’offrir le logiciel Corel Painter 12 en cadeau pour Noël. J’aimerais partager avec vous ma première impression concernant le logiciel.

Corel Painter-12Quelques points forts

Bien que j’en sois toujours à m’initier au programme, je peux vous dire que Corel Painter 12 est un logiciel puissant permettant de nombreux effets et je comprends mieux maintenant son excellente réputation. Voici quelques points forts que j’ai pu remarquer :

  • des brosses (traduction du terme « brushes » signifiant non seulement « pinceaux », mais aussi tous les médiums pouvant être appliqués sur la surface de travail (pastel, aquarelle, feutre, crayon, etc.) imitant de façon réaliste les médiums traditionnels 
  • effets d’empâtement et de textures des plus impressionnants par leur réalisme
  • personnalisation de l’espace de travail, des effets des brosses, etc. selon les besoins et mémorisation de celle-ci
  • palette de couleurs imitant une véritable palette sur laquelle on peut mélanger les couleurs entre elles
  • possibilité d’avoir plus d’une couleur sur une même brosse
  • réalisation de mandala et d’image symétrique
  • effets d’aquarelle « live » permettant de voir la peinture numérique « couler » sur le papier numérique.
  • et bien, bien plus à découvrir!

Un manuel de 822 pages!

Et dire que je n’en suis qu’à l’étape de l’initiation avec ce logiciel. Juste pour vous donner une idée, le manuel d’instructions pour débutants venant avec le logiciel est de 112 pages (PDF), tandis que le manuel complet est de 822 pages! J’en ai encore pour un bon moment avant d’avoir fait le tour de toutes les fonctionnalités 😉

Clip promotionnel du logiciel

[iframe_loader src= »iframe width= »560″ height= »315″ src= »http://www.youtube-nocookie.com/embed/ChqkPjDyGuo » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe> »]

 

En anglais ou en français

Si vous souhaitez vous aussi faire l’essai de ce logiciel, sachez qu’il existe une version en français de ce logiciel. Personnellement, j’ai opté pour la version en anglais pour plusieurs raisons :

  • Facilité à la trouver dans mon secteur tandis que la version française en CD aurait dû être importée.
  • La quasi-totalité des tutoriels gratuits sur internet est en anglais.
  • Ma facilité à comprendre l’anglais écrit.

Petits conseils 

  • Assurez-vous que votre ordinateur a assez de mémoireet de puissance pour profiter de toutes les possibilités qu’offre un tel logiciel. Ça vous évitera des déceptions. Le mieux est de télécharger le logiciel en période d’essai gratuit.
  • Si vous êtes étudiant ou si vous vivez avec un étudiant, informez-vous sur la possibilité d’obtenir une licence étudiant. Vous pourriez économiser jusqu’à 75% du coût du logiciel (version originale en anglais). C’est du moins le cas si vous faites vos achats à partir du Canada ou des États-Unis.
  • Si vous n’avez pas de tablette graphique, votre utilisation du logiciel sera limitée. 
  • Laissez-vous du temps pour vous familiariser avec le logiciel ou payez-vous une formation si vous le pouvez afin de gagner du temps. En ce qui me concerne, j’aime bien apprendre par moi-même, mais je dois avouer que les tutoriels gratuits que j’ai trouvés sur internet sont d’une aide inestimable pour débuter avec Corel Painter 12, ainsi que ceux que l’on peut trouver sur le site officiel.

Conclusion

En conclusion, ma première impression du logiciel est vraiment bonne. Je sens que je vais avoir beaucoup de plaisir à utiliser Corel Painter 12 pour peindre et dessiner lorsque j’aurai assimilé les bases de son fonctionnement. J’aurai certainement l’occasion de vous en reparler 😉

Pour en savoir plus

Autres sites dignes d’intérêt

Pin It on Pinterest