La peinture sur papier Yupo (Lanavanguard) du jour résulte de l’utilisation d’aquarelle, d’accents à la gouache rouge (fabrication maison), de poudre de marbre et de vernis acrylique. Une combinaison de mes favoris du moment.

L’image qui suit provient de la numérisation de la peinture. Étonnement, elle ne rend pas justice aux couleurs qui sont beaucoup plus justes dans la photographie que j’ai prise de l’oeuvre et qui figure un peu plus bas.

Aquarelle, gouache et poudre de marbre sur papier Yupo. Février 2014. © 2014, Louise Lamirande.

La peinture numérisée et recadrée. Étonnamment, les couleurs ressortent moins que sur la photo ci-dessous.
Aquarelle, gouache et poudre de marbre sur papier Yupo. Environ 8X10po.
Février 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Création du relief

L’effet de texture en relief, surtout visible sur la photo ci-dessous, a été créé par l’ajout de poudre de marbre (carbonate de calcium) saupoudrée directement sur la peinture humide. Le surplus a été éliminé après séchage complet de la peinture.

Détail de la peinture précédente. On peut voir le relief créé par la poudre de marbre. Aquarelle, gouache et poudre de marbre sur papier Yupo. Février 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Photographie d’un détail de la peinture précédente. On peut voir le relief créé par la poudre de marbre.
Aquarelle, gouache et poudre de marbre sur papier Yupo. Février 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Vernis acrylique contre couleurs ternes

La poudre de marbre tend à rendre la peinture matte et à éteindre ses couleurs. Afin de redonner de la brillance et faire vibrer davantage les couleurs de même que pour rendre moins fragile la surface texturée, j’ai appliqué 3 couches de vernis acrylique en vaporisateur (Golden) en guise de protection. Cette dernière est suffisante pour permettre une manipulation légère de la peinture, mais n’élimine pas la nécessité de protéger la peinture en l’encadrant sous verre.

Une solution de rechange à l’encadrement sous verre

En parlant d’encadrement et de couche de verre, j’ai appris, sur le blog de l’artiste Sandrine Pelissier,  qu’il est possible de protéger les aquarelles à l’aide d’un médium à cirer et d’ainsi éviter l’encadrement sous verre de même que l’effet d’éloignement entre l’observateur et l’œuvre que peut créer une vitre. En passant, jetez un coup d’œil à son blog, il est très informatif.

J’ai le goût d’essayer cette technique de protection qui pourrait peut-être aussi me servir pour certaines de mes œuvres imprimées sur papier, mais je dois d’abord mettre la main sur le produit préfabriqué, ce qui ne sera pas facile puisqu’aucun marchand local n’en a, ou bien le fabriquer moi-même.

Ah… il y a tellement à apprendre et à expérimenter que je ne connaîtrai pas l’ennui de ci tôt!

Merci à vous

Je vous remercie, chers lecteur et lectrice pour votre présence. Votre nombre sans cesse croissant m’encourage à continuer à partager avec vous mes expériences créatives et vos commentaires, que ce soit sur ce blog ou les réseaux sociaux, me poussent à aller de l’avant.

À bientôt,

Louise

Pin It on Pinterest