Comme promis, voici le résultat d’autres expériences créatives figurant dans mon journal expérimental, visuel et créatif.

Texture à la pâte à modeler pour acrylique

Voici ma première expérience avec de la pâte à modeler pour acrylique. J’ai utilisé la marque De Serres, mais je suppose qu’un résultat similaire aurait pu être obtenu avec une marque concurrente. La pâte a été manipulée à la spatule. J’aime particulièrement la partie du bas, pour laquelle j’ai utilisé un morceau de moustiquaire en fibre de verre afin de texturer la pâte à modeler.

Texture à la pâte à modeler acrylique sur papier aquarelle.

Texture à la pâte à modeler acrylique sur papier aquarelle.

Remarque. Le temps de séchage de cette pâte est très long. Ça permet de prendre tout son temps pour manipuler la pâte.

Aquarelle, gouache blanche et encre de Chine

Aquarelle et encre de Chine sur papier aquarelle.

Aquarelle et encre de Chine sur papier aquarelle.

Ce test découle de l’expérimentation d’une technique que j’utilisais pour la première fois. En voici les étapes :

  1. Sur papier aquarelle, appliquer un lavis (couche de peinture aquarelle) léger sur toute la surface. (Ici le bleu pâle.) Laisser sécher complètement.
  2. Couvrir de gouache blanche les surfaces que l’on souhaite garder de la couleur du lavis. Laisser sécher complètement.
  3. Appliquer délicatement une couche d’encre permanente noire (encre de Chine ici) sur toute la surface de la peinture. Ne pas repasser deux fois à la même place afin de ne pas diluer la couche de gouache. Eh oui, tout est maintenant noir! Encore une fois, laisser complètement sécher.
  4. Passer la peinture sous l’eau froide et frotter délicatement. La gouache va se dissoudre et révéler le lavis du début. La couche d’encre permanente devrait rester intacte ou presque.

Une technique fascinante à explorer plus en profondeur. Un lavis de plusieurs couleurs ou l’utilisation d’encre permanente d’une ou de plusieurs couleurs autre que le noir pourrait aussi donner des résultats intéressants. À essayer!

Texture en relief au plâtre de Paris sur papier aquarelle

Dans un livre portant sur l’aquarelle, il suggérait de créer un fond texturé à l’aide de sable ou de Polyfila mélangé avec du médium acrylique ou de la colle, mais de donnait une recette exacte. N’ayant pas de Polyfila, j’ai tenté l’expérience avec du plâtre de Paris et du médium acrylique mat en quantité quasi égale.

Plâtre de Paris, médium acrylique mat et aquarelle sur papier aquarelle.

Plâtre de Paris, médium acrylique mat et aquarelle sur papier aquarelle.

Le mélange était très liquide à l’application et j’ai dû attendre un peu avant de pouvoir le manipuler avec une spatule.  Après séchage en surface, j’ai appliqué de l’aquarelle. Je craignais que le mélange se fendille sur un support mou comme le papier aquarelle, mais il semble que la quantité de médium acrylique était suffisante pour que ce ne soit pas le cas. Le tout donne une peinture au fini très mat rappelant une fresque antique. La peinture aquarelle reste bien attachée au fond texturé après séchage complet, et ce malgré la présence de médium acrylique. Il pourrait être intéressant de tenter l’expérience avec du médium acrylique brillant ou de mettre un vernis semi-lustré.

J’espère que toutes ces expérimentations que je partage avec vous sauront vous inspirer et vous encourager vous aussi à essayer de nouvelles techniques et de nouveaux médiums.

Merci de votre visite et à la prochaine,

Louise

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest