Dans une clairière ou au bord d’un sentier, à la lisière du bois, se trouvent des framboises sauvages,  mûres et bien juteuses. Un vrai cadeau de la nature et un réel plaisir gustatif qui symbolise pour moi le début de l’été au Québec. J’en ai l’eau à bouche alors qu’au moment d’écrire ces lignes, le sol est recouvert d’une bonne couche de neige et qu’un nouveau printemps est encore loin…

"À la lisière du bois, baies juteuses" Peinture numérique intuitive réalisée avec le logiciel Painter de Corel et inspirée par des souvenirs d'enfance. Novembre 2014. © 2014, Louise Lamirande.

« À la lisière du bois, baies juteuses »
Peinture numérique intuitive réalisée avec le logiciel Painter de Corel et inspirée par des souvenirs d’enfance.
Novembre 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Souvenirs de jeunesse

La peinture intitulée « À la lisière du bois, baies juteuses » s’inscrit dans ma série de peintures numériques intuitives inspirées de souvenirs de ma jeunesse marquée par les paysages de la région de l’Estrie (au Québec), ainsi que les visites au chalet (plutôt une petite cabane) familial entouré de bois et situé sur le bord de la rivière Magog, tout près du lac Magog (à ne pas confondre avec le lac Memphrémagog). J’ai quitté  la région depuis plusieurs décennies maintenant, mais ces paysages continuent de marquer mon imaginaire. Cette série de peinture est l’occasion de faire ressurgir ces souvenirs.

Détail no.1 de la peinture numérique "À la lisière du bois, baies juteuses". Novembre 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Détail no.1 de la peinture numérique « À la lisière du bois, baies juteuses ».
Novembre 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Deuil

Et heureusement qu’il y a mes souvenirs, car je suis retournée virtuellement à l’emplacement où se situait le chalet familial avec l’aide de Google Maps et de Street View ce matin et j’ai eu tout un choc, car là où il y avait des arbres, se dressent maintenant d’immenses maisons de style manoir, d’horribles clôtures en broches et des bateaux de plaisance gigantesques. Exit les feuillus, les conifères, les fougères et les framboises sauvages. Ça m’attriste profondément, beaucoup plus que j’aurais pensé cela possible. Je suis en deuil… Heureusement que les souvenirs, même s’ils sont enjolivés par le temps, restent…

Détail no.2 de la peinture numérique "À la lisière du bois, baies juteuses". Novembre 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Détail no.2 de la peinture numérique « À la lisière du bois, baies juteuses ».
Novembre 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Merci de votre présence et à bientôt,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest