Sans titre

Le temps et l’oubli

C’est fou comme j’oublie vite certaines choses, surtout lorsque le processus de transe est en cause. Voyez-vous, j’ai canalisé ce dessin il y a une dizaine de jours et déjà j’oublie les détails de sa création. Il faut dire qu’immédiatement après la canalisation, je n’étais pas certaine de vouloir vous présenter ce dessin. Mon esprit critique avait décidé que le dessin, pour une raison que seul lui connait, ne meplaisait pas totalement. Ce qui veut dire que j’ai laissé le temps passer et que je n’ai mis par écrit mes réflexions et mon ressenti qu’aujourd’hui…

Sans titre. 17 février 2012. Oeuvre numérique originale. © 2012, Louise Lamirande.

Sans titre. 17 février 2012.
Oeuvre numérique originale.
© 2012, Louise Lamirande.

Le mental fait encore des siennes

Encore une fois un dessin sans thème de départ. Je trouve que de ne pas avoir de thème avant la transe engendre moins de stress. C’est vrai, mais en partie seulement. Je dois dire qu’après avoir réalisé un dessin sans thème préalable, mon mental s’en donne à cœur joie en se posant toutes sortes de questions plus ou moins utiles sur les effets du dessin, le pourquoi du dessin, etc.. Et pourtant… Ce que je trouve bien dans le fait de canaliser des dessins, c’est que le processus me permet de créer (ou de servir de canal pour créer), tout en court-circuitant mon mental et la petite voix intérieure prête à dénigrer et à rabaisser. Comme quoi j’ai encore du travail de lâcher-prise à accomplir!

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest