Dans cet article, je vous montre comment les applications gratuites Pixlr et Photoshop Express, de même que le logiciel Photoshop Elements, peuvent vous faciliter la tâche lorsque vient le temps de faire des études à deux tons pour vos prochaines peintures.

Qu’est-ce qu’une étude à deux tons ?

Une étude à deux tons est habituellement un croquis ou peinture exécutée rapidement dans lequel toutes les formes et les lignes sont simplifiées et réduites en des masses de noir et de blanc. Pas de gris, ni aucune couleur.

Voici une image de croquis à deux tons tirés du livre : « Composition – A series of exercises in art structure for use of students and teachers” d’Arthur Wesley Dow.  Dans son célèbre ouvrage publié pour la première fois en 1899, l’auteur base son enseignement de la composition sur ce type de croquis à deux tons inspiré de l’art traditionnel du Japon et du notan.

À quoi ça sert?

Le croquis à deux tons permet de :

  • mieux voir les zones foncées et les zones claires d’un sujet (paysage, portrait, nature morte, etc.) afin de les transposer dans un dessin ou une peinture
  • prendre conscience de l’espace occupé par ces zones foncées et claires. Est-ce qu’il y a dominance de zones sombres ou y  a-t-il équilibre?
  • étudier la dynamique entre ces formes et lignes dans l’espace (interrelation). S’opposent-elles l’une à l’autre ou interagissent-elles entre elles?
  • saisir leur importance dans la composition d’un dessin ou d’une peinture. Étudier sous cet angle les œuvres des grands maîtres est très instructifs.
  • apprendre à simplifier un sujet à sa plus simple expression.

Pour les débutants et pour gagner du temps

La méthode traditionnelle consistant à faire des études à deux tons avec du fusain, de l’encre de Chine ou bien un feutre noir est toujours la meilleure façon de faire puisqu’elle permet d’approfondir en même temps sa capacité d’observation et son habileté au dessin ou à la peinture, mais pour les débutants, il n’est pas toujours aisé d’arriver à simplifier un sujet et d’en distinguer les zones foncées des zones de lumière. L’une des façons d’y arriver plus facilement est de s’aider d’une application ou d’un logiciel.

L’utilisation d’une application n’est pas réservée qu’aux débutants. Elle se révèle forte utile pour les artistes travaillant à partir de photos numériques et pour ceux, plus expérimentés, qui souhaitent gagner du temps.

Si le sujet à étudier (paysage, nature morte, portrait ou autre) peut être photographié, il ne suffit alors que d’une minute ou deux pour transformer l’image de référence en sa variante simplifiée à tons deux ou, du moins, avec un nombre réduit de tons.

Les applications

Il existe plusieurs façons de transformer une photo ou une image numérique en simulation d’étude à deux tons (noir et blanc seulement) traditionnelle. Dans ce qui suit, je vous indique comment faire avec deux applications gratuites, Photoshop Express et Pixlr, de même qu’avec le logiciel Photoshop Elements.

Vous constaterez que le résultat est très différent d’une application à l’autre. Ne vous gênez surtout pas pour modifier les paramètres proposés et expérimenter par vous-même afin de découvrir ce qui convient le mieux à l’image  que vous avez à transformer.

Il vaut mieux travailler sur une copie de votre image afin de garder l’originale intacte.

L'image de départ. Photo : jpeter2 /Pixabay.com

L’image de départ non modifiée.
Photo : jpeter2 /Pixabay.com

Avec Photoshop Elements

  • Ouvrir Adobe Photoshop Elements
  • Ouvrir l’image
  • Sous le mode Expert, cliquez sur….
  • Filtre >> Réglages >> Seuil… >> paramètre par défaut ou 128 >> OK
L'image transformée avec la fonction Seuil sous Photoshop Elements.

L’image transformée avec la fonction Seuil sous Photoshop Elements.

Si vous souhaitez simplifier l’image davantage, faites l’essai d’un des filtres suivants :

  • Filtre >> Contour >> Noir/blanc

Ou

  • Filtre >> Artistiques >> Découpage (pour une image avec plusieurs tons, mais bien découpée)
La même image avec en plus le filtre noir /blanc.

La même image avec en plus le filtre noir /blanc.

  • Sauvegardez votre image

Avec Photoshop Express

Photoshop Express est une application gratuite compatible avec Windows,  Android et iOS.

  • Ouvrir l’image
  • Corriger >> Onglet Contraste >> Contraste à 100, Clarté à 0, Éclat à 0.
  • Toujours sous l’option « Corriger », cliquez sur…
  • Onglet Exposition >> Exposition à 0, tons clairs à 100, ombres à -100. (Modifiez ces paramètres au besoin.)
  • Cliquez sur la flèche de retour en haut à gauche du mot « Exposition » et choisissez maintenant le mode …
  • Looks >> Looks gratuits >> Argenté
  • Enregistrer
Toujours la même photo, mais cette fois-ci modifiée avec Photoshop Express.

Toujours la même photo, mais cette fois-ci modifiée avec Photoshop Express.

Le résultat donne cette fois-ci une image plus détaillée incluant, à part du noir et du blanc, quelques nuances de gris. Ce n’est pas à proprement parlé une image à deux tons, mais elle s’en rapproche suffisamment pour vous aider à distinguer les masses et leur dynamique.

Avec Pixlr

Pixlr est une autre application gratuite. Elle est compatible avec les appareils Android, iPhone, iPad. Il existe aussi deux versions en ligne : PIXLR EDITOR  et PIXLR EXPRESS.

L’interface varie d’une version à l’autre. Pour cet article, j’ai choisi l’éditeur d’images en ligne PIXLR EDITOR, mais n’hésitez pas à utiliser l’une des versions pour téléphone ou tablette numérique.

Allez sur le site https://pixlr.com/editor/  et suivez la marche à suivre…

  • Ouvrez votre image.
  • Réglage >> photo vieillie
  • Réglage >> luminosité & contraste >> luminosité à 0, contraste à 65 >> OK
  • Réglage >> désaturation
  • Fichier >> enregistrer (choisir l’emplacement de la sauvegarde et le nom de votre nouvelle image) >> OK
Image modifiée avec Pixlr Editor.

Image modifiée avec Pixlr Editor.

L’image n’est pas aussi simplifiée ni contrastée qu’avec Photoshop Elements, mais elle permet quand même de bien voir les formes et les lignes déterminées par les zones claires et les zones sombres.

J’ai toutefois décidé d’en augmenter le contraste au maximum en ouvrant à nouveau l’image dans Pixlr Editor. Voici ce que ça donne…

Ici, j'ai repris l'image précédente et augmenté le contraste au maximum, toujours avec Pixlr Editor.

Ici, j’ai repris l’image précédente et augmenté le contraste au maximum, toujours avec Pixlr Editor.

Autres applications ou logiciels

Libre à vous d’employer d’autres programmes et applications afin de modifier vos images. L’important à retenir, c’est :

  • d’augmenter le contraste de votre photo
  • de la transformer en noir en blanc, soit avec un filtre, en la désaturant ou bien avec le mode « seuil ».
  • et si possible, de la simplifier avec un filtre comme celui imitant les affiches (posterisation) ou autre. Rendre l’image un peu flou aide parfois aussi.

En savoir plus

Pour en apprendre plus sur les études à deux tons, je vous invite à consulter les sources suivantes malheureusement toutes en anglais.

Livre

« Composition. A series of exercises in art structure for use of students and teachers » par Arthur Wesley Dow.

Livre ancien édité pour la première fois en 1899 que vous pouvez consulter en ligne ou télécharger gratuitement à partir du site Archive.org

Article de blog

The Wisdom of Notan – A Brief History  http://blog.mitchalbala.com/the-wisdom-of-notan/

Vidéos

J’espère que cette information saura faciliter votre processus créatif.

Merci d’être là et à la prochaine,

Pin It on Pinterest