De nouvelles pages à mon journal expérimental

Récemment, j’ai testé l’utilisation de cire froide sur du papier aquarelle. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas la cire froide, il s’agit d’un médium utilisé le plus souvent avec la peinture à l’huile afin d’en modifier la consistance et la rendre plus matte. Elle se présente sous la forme d’une pâte cireuse blanche qui est incolore une fois sèche.

Expérimentations à la cire froide et à l'encre sur papier aquarelle. Pages de mon journal expérimental et créatif. Août 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Expérimentations à la cire froide et à l’encre sur papier aquarelle.
Pages de mon journal expérimental et créatif. Août 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Note au sujet des photos

Ce qui rend le doré si fascinant en peinture avec sa capacité à réfléchir la lumière, le rend aussi difficile à photographier. Sous un éclairage faible, les pages de journal que je vous présente aujourd’hui sont plutôt sombres, cependant, avec un éclairage intense, elles s’illuminent comme par magie. J’ai choisi de vous les montrer sous leur jour lumineux.

Ajout de couleurs à la cire

Habituellement, on ajoute de la peinture à l’huile ou des pigments en poudre à la cire froide afin de la teinter, cependant, j’ai choisi d’essayer d’autres options : la poudre de fusain, la poudre dorée Pearl Ex et finalement, de l’encre à base d’alcool. Trois produits que j’avais sous la main.

Liste du matériel utilisé

Support

  • Papier aquarelle 300 gr Canson

Médiums

  • Cire froide (Gamblin)
  • Fusain (broyé) (Daler Rowney)
  • Encre à base d’alcool (Adirondack)
  • Pigment en poudre dorée Pearl Ex (Jacquard)
  • Vernis acrylique brillant en aérosol (Golden)

Autres

  • Petite spatule en métal pour peintre
  • Alcool isopropyl

Au sujet de cette expérimentation

J’ai débuté par un mélange de fusain broyé et de cire froide Gamblin que j’ai ensuite appliqué sur le papier aquarelle à l’aide d’une spatule. Le résultat m’a paru suffisamment intéressant pour poursuivre l’expérience, mais manquait de couleurs. Vous me connaissez assez pour constater que je ne raffole pas des nuances de gris; je préfère de beaucoup jouer avec les couleurs.

J’ai donc mélangé, à la cire froide,  le seul pigment en poudre que j’avais : la Pearl Ex dorée. Ça a très bien fonctionné aussi, mais ça manquait encore de… couleurs!

C’est alors que j’ai pensé ajouter à la cire de l’encre à base d’alcool de la marque Adirondack. C’est rapide et efficace.

Les multiples couches ont été manipulées et grattées partiellement pour créer des effets de texture et laissées à sécher pendant plusieurs jours.

Vue plus rapprochée de la page de gauche de mon journal expérimental et créatif.  Fusain, cire froide, encre à base d'alcool et pigment sec doré. Août 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Vue plus rapprochée de la page de gauche de mon journal expérimental et créatif.
Fusain, cire froide, encre à base d’alcool et pigment sec doré. Août 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Détail de la page de gauche du journal expérimental et créatif.  L'accumulation de plusieurs couches de cire donne du relief. Août 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Détail de la page de gauche du journal expérimental et créatif.
L’accumulation de plusieurs couches de cire donne du relief. Août 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Mes observations

Plusieurs couches de cire colorée plus tard, voici mes observations :

  • À l’application, la cire froide est blanche et modifie temporairement la couleur finale de la peinture. La couleur de la cire disparaît au séchage. Après 24 h, la cire laisse paraître la couleur définitive, mais c’est après plusieurs jours qu’on peut véritablement apprécier toutes les nuances.
  • Les couleurs se salissent rapidement lorsqu’on applique une nouvelle couche de cire colorée sur une autre couche de couleur différente qui n’est pas encore sèche. Au bout de 24 h, la cire peut résister à l’application d’une autre couche mais reste toutefois suffisamment malléable pour être gravée. Tout est dans le « timing ».
  • L’accumulation de cire crée un bel effet de texture et de relief à la surface.
  • La cire augmente la résistance normale du papier aquarelle au grattage de la surface et autres traitements rudes.
  • En principe, si la surface est couverte de cire, elle ne devrait pas avoir besoin de vernis. Dans la pratique, avec l’utilisation de pigments volatiles comme le Pearl Ex, je me suis retrouvée avec des pigments non fixés à la surface après séchage. J’ai donc fixé le tout avec le vernis acrylique en aérosol de Golden. Ça me semble parfaitement stable maintenant.

Vue plus rapprochée de la page de droite de mon journal expérimental et créatif.  Fusain, cire froide, encre à base d'alcool et pigment sec doré. Août 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Vue plus rapprochée de la page de droite de mon journal expérimental et créatif.
Fusain, cire froide, encre à base d’alcool et pigment sec doré. Août 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Détail de la page de droite. Ici on peut voir que les couches de cires ont été grattées afin de laisser paraître les couches inférieures. Août 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Détail de la page de droite.
Ici on peut voir que les couches de cires ont été grattées afin de laisser paraître les couches inférieures. Août 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

 

Autres techniques à essayer

Voici quelques idées de techniques que j’ai à l’esprit et que je compte essayer prochainement :

  • Superposition de plusieurs couches de couleurs de la même famille, ou famille proche (par exemple du jaune avec du vert lime) avec quelques touches d’accent en complémentaires.
  • Sculptage de la cire avec la spatule.
  • Incrustation de petits objets dans la cire.
  • Application de cire par-dessus un collage.
  • Teinter la cire avec des pastels gras ou des épices comme le curcuma, le paprika, etc.
  • Tester la cire sur d’autres surfaces : toile, bois, surface déjà texturée, etc…

Ce n’est pas les idées qui manquent. Il me reste à planifier mon temps pour leur donner vie maintenant!

Merci de votre visite et à bientôt,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest