Vraiment facile?

Lorsque l’on crée en laissant la place à un processus intuitif comme je le fais la plupart du temps en dessinant et peignant en état de transe, le résultat est toujours une surprise. Pas d’esquisses, pas de croquis, pas de choix de couleurs prédéfinis, aucune image mentale du produit fini, ni de composition et pas de propos révolutionnaire ou de remise en question existentielle. Dit ainsi, ça peut paraître une voie créative facile, simplissime même, mais avez-vous déjà essayé de faire taire votre mental pendant quelques minutes? Imaginez pendant quelques heures maintenant !

"Refaire surface" Oeuvre numérique à tirée d'un dessin original au feutre sur papier. Février 2013. © 2013, Louise Lamirande.

« Refaire surface »
Oeuvre numérique à tirée d’un dessin original au feutre sur papier. Février 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

Faire taire le mental

Pour être franche, faire totalement taire le mental pendant plus de quelques secondes est un exploit. Ce qui est possible toutefois, c’est de réduire l’importance qu’on lui accorde et de le laisser discourir en sourdine pendant que l’on crée. Il tentera bien de faire changer le tracé d’une ligne, de modifier l’application d’une couleur ou de critiquer la composition de l’œuvre. Il faudra alors résister à la tentation et en revenir au processus intuitif… Euhhhh… Notez qu’il ne s’agit bien évidemment pas d’une obligation, mais bien d’un choix personnel et créatif. Dans mon cas, ce choix est de laisser le plus possible de côté le rationnel du mental et de libérer l’intuitif au max, cet intuitif me donnant accès au monde des énergies subtiles dont j’aime que mes oeuvres soient imprégnées.

La création d’aujourd’hui

Mon point de départ pour l’œuvre ci-dessus a été la simple intention de canaliser l’énergie subtile de l’élément air. Je me suis ensuite mise en état de transe légère et réalisée les traits du dessin sur papier. Par la suite, je l’ai numérisé et complété avec l’aide de Gimp.

En prenant du recul, mon intellect me dit que la composition aurait pu gagner en dynamisme en étant moins uniforme, par contre, si je veux être conséquente avec le processus créatif intuitif que j’ai choisi, je dois accepter que le résultat ne soit pas nécessairement conforme aux standards et aux idéaux. C’est le cas ici et c’est bien ainsi.

Et vous, quelle place laissez-vous à l’intuition dans votre vie?

À bientôt,

Louise

Des reproductions sur papier d’art, toile, acrylique ou métal, avec ou sans encadrement, sont disponibles chez Fine Art America.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest