La semaine dernière, je vous ai présenté trois peintures réalisées à la cire froide et à l’huile sur des fonds texturés et en relief (voir ici). En voici une autre un peu plus grande faite cette fois-ci sur un fond avec du papier crépon et un morceau de sac en filet pour les oignons.

Comme pour les autres peintures, les éléments de texture ont étés collés avec du médium acrylique, puis scellés avec deux couches de peinture acrylique avant l’ajout d’autres couches d’un mélange de peinture à l’huile et de médium à la cire d’abeille (cire froide). Ce qui donne une peinture riche en textures comme vous pouvez le constater par vous-même…

"Invocation" Cire froide, huile, acrylique, papier crépon, textile sur Masonite 14x11po (35,56 x 27,94 cm). Avril 2016. © 2016, Louise Lamirande.

« Invocation »
Cire froide, huile, acrylique, papier crépon, textile sur Masonite 14x11po (35,56 x 27,94 cm).
Avril 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture "Invocation". Avril 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture « Invocation ».
Avril 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture "Invocation". Avril 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture « Invocation ».
Avril 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture "Invocation". Avril 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture « Invocation ».
Avril 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture "Invocation". Avril 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture « Invocation ».
Avril 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

De cette peinture et des précédentes faites sur un fond texturé en relief, je retiens les points suivants pour mes prochaines expériences :

  • Il est primordial de bien penser, dès le départ, au positionnement des éléments texturant avant de les coller puisqu’il est impossible de les repositionner après séchage si on se rend compte que la composition est défaillante.
  • Plus les éléments sont en relief, et plus ils ont une présence visuelle forte à moins d’en diminuer l’impact en les peignant de la même couleur que ce qui les entoure ou en les dissimulant avec plusieurs couches de cire et peintures.
  • Les éléments à faible texture ou très minces tendent à disparaître complètement ou presque sous les multiples épaisseurs de cire et de peinture à moins de peindre en couches très fines ou peu nombreuses, ou bien de gratter ces épaisseurs pour faire réapparaître la texture.
Merci de votre présence et à la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest