L’idée de fixer au mur des dessins, des peintures sur papier ou des affiches à l’aide d’aimants n’a rien de nouveau. La méthode classique est d’enfoncer des vis au mur ou des clous à large tête vis-à-vis aux 4 coins de l’œuvre que l’on fait ensuite tenir en mettant des aimants de forte puissance sur les têtes des vis. Le papier se trouve donc en sandwich entre la tête de la vis et l’aimant. Cette méthode fait en sorte qu’aucun trou n’est percé dans le papier, par contre, les vis laissent des trous d’une grosseur considérable.

Les Magnetacks, c’est quoi?

Il existe toutefois un produit utilisant une technique similaire, mais ne laissant des trous que de la grosseur de la tige d’une punaise. Ce produit s’appelle « Magnetacks » et il est vendu en ligne directement auprès de la compagnie située aux États-Unis (Lien vers la compagnie). (Cet article n’est pas commandité par Magnetacks.)

Les Magnetacks sont des punaises dont la tête est munie d’un aimant puissant. Pour les utiliser, il suffit de les enfoncer à l’endroit désiré, de positionner l’œuvre à fixer au mur, et puis d’utiliser l’autre aimant ressemblant à un minuscule cylindre argenté afin de maintenir le tout.

Aperçu de la dimension des Magnétacks. © 2015, Louise Lamirande.

Aperçu de la dimension des Magnétacks.
© 2015, Louise Lamirande.

Avantages

  • Rapide et facile d’utilisation
  • N’abime pas les œuvres.
  • Ne laisse que des trous de la grosseur de la tige d’une punaise dans le mur.
  • L’œuvre n’est pas en contact direct avec le mur.
Vue de côté. La partie punaise est enfoncée dans le mur, tandis que l'aimant cylindrique maintien l'oeuvre en place. © 2015, Louise Lamirande.

Vue de côté. La partie punaise est enfoncée dans le mur, tandis que l’aimant cylindrique maintien l’oeuvre en place.
© 2015, Louise Lamirande.

  • Permets de légers ajustements. La tête de la punaise est plus large que l’aimant cylindrique, ce qui permet une certaine marge d’erreur si la punaise n’est pas parfaitement positionnée au départ.
  • Apparence discrète. L’aimant cylindrique visible est petit, discret et son fini argenté à un look moderne.
  • Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser 4 Magnetacks pour fixer une image au mur. Selon la grandeur, une ou 2 est souvent suffisant. Par contre, 4 donne vraiment un meilleur résultat.
Ici j'ai utilisé deux Magnetacks pour fixer l'estampe numérique sur le mur. © 2015, Louise Lamirande.

Ici j’ai utilisé deux Magnetacks pour fixer l’estampe numérique sur le mur.
© 2015, Louise Lamirande.

J’ai essayé les Magnetacks avec des impressions sur papier 100% coton de 300 gr de format 16×20 et 20×24 pouces, ainsi qu’avec un carton à passe-partout 4 plis de format 16×20 et le résultat est parfait. Par contre, j’ai essayé avec une toile cartonnée peinte à l’acrylique de format 8×10 po ça ne marche pas; l’œuvre est trop lourde et glisse.

Désavantages

  • Les punaises et les aimants collent entre eux même lorsqu’on ne le souhaite pas. Ils s’agglomèrent en un tas difficile à séparer. Le truc que j’ai trouvé est de les enfoncer dans un morceau de mousse isolante récupérée d’un vieux sac à dos.
Je range les Magnetacks sur une feuille de mousse pour éviter qu'ils se collent les uns aux autres. © 2015, Louise Lamirande.

Je range les Magnetacks sur une feuille de mousse pour éviter qu’ils se collent les uns aux autres.
© 2015, Louise Lamirande.

  • Les œuvres ne sont pas protégées à long terme de la dégradation et ne remplace pas l’efficacité, en terme de protection, d’un encadrement professionnel sous verre avec des produits sans acide.

Autres infos

Pour ceux et celles qui seraient intéressés, sachez qu’il existe aussi une version de ce produit pour les babillards en liège ou autre. Et si le look de l’aimant cylindrique ne vous plait pas, la compagnie vend aussi des capuchons blancs ou noirs de vinyle pour les camoufler. Je ne les ai pas essayés, mais j’imagine que ça doit faciliter la manipulation et éviter que les aimants se collent les uns aux autres.

Le prix des Magnetacks est raisonnable si on le compare à d’autres systèmes d’accrochage, mais attention aux frais de transport qui font vite grimper la facture.

En résumé

En résumé, l’utilisation des Magnetacks est une idée à considérer si vous cherchez un moyen simple d’afficher des œuvres sur papier ou des affiches sans percer de gros trous dans vos murs et sans abîmer vos œuvres. C’est parfait pour afficher les dessins de vos enfants dans votre salle de séjour, une série de croquis ou des images inspirantes dans votre atelier, des photos ou des impressions dans une galerie d’art acceptant une installation minimaliste et assurant une bonne surveillance des œuvres.

Quant à moi, je vais surtout les utiliser pour afficher mes peintures au mur le temps de prendre des photos et je garde l’idée en tête pour une future expo.

Merci de votre présence et à la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest