Dans une peinture intuitive et expérimentale, on ne sait jamais tout à fait dans quelle direction l’impulsion créative va nous pousser ni ce qui va en ressortir. C’est ce qui fait tout l’intérêt de ce type de démarche. Je crois que le plus difficile est de laisser le jugement de côté pour vivre à plein le processus de création. Ici, le chemin est plus important que la destination.

« Sagesse amérindienne »

Peinture à l’huile, médium à la cire et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
(9 x 12 po / 22,86 x 30,48 cm)

"Sagesse amérindienne" Peinture à l'huile, médium à la cire et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. (22,86 x 30,48 cm). Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

« Sagesse amérindienne »
Peinture à l’huile, médium à la cire et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
(22,86 x 30,48 cm).
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détails de la peinture précédente

Détail de la peinture : "Sagesse amérindienne". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sagesse amérindienne ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : "Sagesse amérindienne". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sagesse amérindienne ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : "Sagesse amérindienne". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sagesse amérindienne ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

J’ai hésité à vous montrer les deux peintures suivantes, car selon mes critères esthétiques bien personnels, elles ne sont pas « belles » bien que chacune d’entre elles est des points intéressants. Je vous les montre quand même parce qu’elles illustrent bien mon propos :

L’expérimentation en peinture et la démarche intuitive ne donnent pas toujours de jolies œuvres, mais ce qu’il y a de bien, c’est qu’elles amènent une plus grande conscience du processus créatif, de ce qui se passe à l’intérieur de soi lorsque l’on peint et donc une meilleure connaissance de soi et de ses propres limites.

L’expérimentation permet aussi, et j’en ai abondamment parlé sur le blog, de sortir de sa zone de confort, de découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles façons de faire et d’évoluer en tant qu’artiste peintre.

« Sur un air africain »

Peinture à l’huile, médium à la cire et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
(9 x 12 po / 22,86 x 30,48 cm)

"Sur un air africain" Peinture à l'huile, médium à la cire et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. (22,86 x 30,48 cm). Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

« Sur un air africain »
Peinture à l’huile, médium à la cire et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
(22,86 x 30,48 cm).
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détails de la peinture précédente

Détail de la peinture : "Sur un air africain". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sur un air africain ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : "Sur un air africain". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sur un air africain ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : "Sur un air africain". Huile, médium à la cire froide et médium à l'alkyde sur Dura-Lar mat. Juillet 2016. © 2016, Louise Lamirande.

Détail de la peinture : « Sur un air africain ». Huile, médium à la cire froide et médium à l’alkyde sur Dura-Lar mat.
Juillet 2016.
© 2016, Louise Lamirande.

En ce qui concerne les deux peintures illustrant cet article, mon objectif premier était d’expérimenter avec ce vert foncé avec lequel je ne suis pas à l’aise et de jouer avec le glissement et le déplacement de la peinture sur la surface du Dura-Lar mat.

Elles sont parmi les peintures les plus étranges que j’ai faites jusqu’à maintenant. Malgré tout, ce que j’ai appris d’elles m’a permis de réaliser plusieurs autres peintures que j’aime beaucoup et que je vous montrerai dans les prochaines semaines.

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest