Le certificat d’authenticité est un document visant à prouver l’authenticité d’une œuvre d’art. Il est habituellement transmis lors de la vente d’une œuvre originale ou d’une reproduction en édition limitée. Selon l’endroit où vous habitez, il est parfois obligatoire, mais ce n’est pas le cas au Québec.

Si vous êtes artiste, que vous vendez directement vos œuvres aux collectionneurs et qu’il n’y a pas de loi régissant le certificat d’authenticité, c’est à vous de décider si vous en émettez un ou pas et ce que vous y inscrivez.

Photo : congerdesign / Pixabay.com

Photo : congerdesign / Pixabay.com

Voici le type d’information qu’on retrouve le plus souvent sur un certificat d’authenticité. N’hésitez pas à personnaliser le document en enlevant ou en ajoutant des informations, de même qu’en jouant avec la mise en page. Ceci n’est qu’un exemple!

Pour une œuvre originale

Voici un exemple de certificat d'authenticité pour une oeuvre orignale. © 2017, Louise Lamirande.

Voici un exemple de certificat d’authenticité pour une oeuvre orignale.
© 2017, Louise Lamirande.

L’entête

  • Dans l’entête, on indique qu’il s’agit d’un certificat d’authenticité. On peut aussi écrire le nom de l’artiste (vous) ou mettre un logo, ainsi que vos coordonnées complètes : adresse, numéro de téléphone, adresse de votre site internet, adresse courriel, etc.

Le corps du document

  • Le nom de l’artiste : si vous avez collaboré avec d’autres artistes, il faut le mentionner ici
  • Le titre de l’œuvre : pas besoin d’explication ici
  • La date de création : habituellement la date à laquelle l’œuvre est terminée
  • La technique utilisée : peinture, sculpture, collage, etc.
  • Le ou les médiums employés et le support utilisé : acrylique, gouache, huile, pastel gras, papier, canevas, bois, etc.
  • Dimensions : hauteur, largeur, épaisseur, dimensions du passe-partout et de l’encadrement s’il y a lieu
  • Au sujet de cette œuvre : vous pouvez écrire toute autre information pertinente comme son appartenance à une série, sa présence à une exposition prestigieuse, les prix gagnés, quelques mots sur votre démarche, des indications spécifiques pour son accrochage, etc.
  • Informations supplémentaires : j’aime inscrire ici les informations concernant les droits d’auteur. La plupart du temps, l’acheteur d’une œuvre la possède, mais l’artiste garde les droits de reproduction et de modification. C’est donc l’endroit idéal pour l’indiquer.
  • Date : c’est la date de la signature du certificat
  • Signature : votre signature d’artiste
  • Image : mettez une photo de petit format de l’œuvre dont il est question.

Pour une œuvre en édition limitée

Exemple de certificat d'authenticité pour une oeuvre en édition limitée. © 2017, Louise Lamirande.

Exemple de certificat d’authenticité pour une oeuvre en édition limitée.
© 2017, Louise Lamirande.

S’il s’agit d’un certificat pour une œuvre imprimée en édition limitée (photo, lithographie, monotype, peinture numérique, etc.), vous pouvez aussi préciser les éléments suivants :

  • La dimension de l’image : la hauteur et la largeur
  • La dimension du support et son type : le support est parfois plus grand que l’image
  • Le type d’impression et d’encre : jet d’encre, laser, pigment, teinture, etc.
  • Le nom et l’adresse de l’imprimeur : s’il y a lieu
  • La date de l’impression : cette date ne correspond pas nécessairement à la date de la création de l’oeuvre
  • Le numéro d’édition : par exemple, 2 de 25, ou 2/25

À considérer

  • Le certificat devrait être un document difficile à falsifier. Pour ma part, j’ai choisi d’imprimer les certificats d’authenticité de mes œuvres sur un papier sans acide décoré d’un motif doré.
  • À cela, j’ajoute la marque de mon sceau personnel (aussi appelé « gaufreuse ») que j’ai commandé chez Bureau en gros  et qui embosse le papier. Cet appareil crée une texture en relief impossible à reproduire par la photocopie.

Ces deux mesures limitent les risques que le document soit copié.

  • Finalement, pensez à n’utiliser que des produits sans acide dans la réalisation des certificats (papier, encre, sceau, ruban, adhésif ou autre), car, en principe, il devrait pouvoir durer pendant des décennies.

J’espère que ceci vous aura été utile.

Merci de votre présence et à bientôt,

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest