Depuis quelques semaines j’ai partagé avec vous quelques tests de création d’effets de fausse- encaustique réalisée à l’acrylique. C’est maintenant plus que le temps de vous parler du livre qui m’a inspiré ces expérimentations. Il s’agit de :

« Acrylique Painting For Encaustic Effects », par Sandra Duran Wilson, publié chez North Light Books, États-Unis, 2015. 128 pages.

Acrylic Painting for Encaustic Effects

45 tutoriels

Comme la plupart des livres publiés chez North Light Books, celui-ci est essentiellement axé sur l’enseignement de techniques de peinture. Dans ce cas-ci, il montre 45 façons de créer des effets imitant l’encaustique avec de l’acrylique. Chaque tutoriel inclut une photo de la peinture terminée, ainsi que 4 à 6 photos prises en cours de réalisation. Le tout est complété par une description des étapes suivies, ainsi que d’une liste des matériaux utilisés.

Exemples de techniques

Afin de créer les effets d’encaustique, l’auteure et artiste utilise plusieurs techniques dont :

  • L’application d’une recette de fausse-encaustique à base de médiums à l’acrylique donnant l’illusion de cire.
  • Le collage de toutes sortes de substances : café moulu, vinyle, Dura-Lar mat, papier d’emballage, feuille métallique imitant l’or, tissu, ficelle, assouplisseur de tissu en feuilles, dentelle, plastique, etc.
  • Le pochoir
  • Le transfert d’images
  • Etc.

Aperçu du contenu du livre

Ce que j’en pense

Sandra Duran Wilson montre dans son livre une grande variété de techniques créatives qui plairont sans aucun doute aux amateurs de techniques mixtes aimant intégrer le collage et le pochoir dans leurs œuvres. De ce côté, ce livre m’a pleinement satisfaite.

Par contre, la raison première de l’achat de cet ouvrage était pour moi d’apprendre des techniques pour imiter l’encaustique avec de l’acrylique. Malheureusement, je trouve que beaucoup des projets ne rendent pas l’effet de translucidité de l’encaustique. Est-ce seulement dû aux photos? Peut-être bien. J’ai l’impression qu’elles ont étés prises avant l’application de la couche de fausse-encaustique et ne donnent pas une impression juste du résultat final. C’est malheureux.

Je n’ai pas encore essayé toutes les techniques proposées, loin de là, mais je peux déjà vous dire que certaines sont beaucoup plus efficaces que d’autres à imiter l’encaustique. Cependant, jusqu’à maintenant, et malgré l’intérêt visuel des effets obtenus, aucune des techniques ne m’a réellement convaincu qu’il est possible d’imiter toute la finesse, la chaleur et la quasi-sensualité de l’encaustique avec de l’acrylique. Je trouve que l’aspect artificiel de plastique de l’acrylique est difficile à oublier.

Un autre point qui m’a vraiment déçu… Comme vous le savez probablement, il est très fortement recommandé de protéger une peinture à l’acrylique par un vernis pour empêcher que ses micropores accumulent la saleté avec le temps et aussi pour protéger l’œuvre des rayons UV. Lorsqu’on applique un vernis sur une peinture acrylique, on modifie presque toujours l’aspect de son fini. Sachant que l’efficacité de la création d’effets d’encaustique avec de l’acrylique repose en bonne partie sur le fini ni trop brillant, ni trop mat, comment en arrive-t-on à préserver tous les efforts fournis pour réaliser ces effets lors de la pose du vernis? Sandra Duran Wilson ne parle malheureusement pas de cette difficulté majeure dans son livre. Aucune solution n’y est proposée et c’est bien dommage.

Conclusion

Finalement, le livre « Acrylique Painting For Encaustic Effects » saura inspirer les amateurs de peinture acrylique par ses nombreux tutoriels richement illustrés utilisant entre autres les techniques du collage, le pochoir et le transfert d’images.

Si vous cherchez principalement à créer des effets d’encaustique avec de l’acrylique, ce livre est un bon point de départ, mais attendez-vous à devoir faire vos propres expérimentations, ne serait-ce que pour résoudre le problème du vernis.

Liens

Bonne lecture et à la prochaine,

test signature personnalisée_120px

 

Pin It on Pinterest