Si vous aimez créer avec une variété de techniques et si l’idée de vous inspirer de l’ordinaire, de ce qui imparfait et non permanent vous plait, vous allez apprécier le livre dont je vous parle aujourd’hui. Il s’agit de :

« wabi-sabi Art Workshop – Mixed Media Techniques for Embracing Imperfection and Celebrating Happy Accidents »

par Serena Barton, North Light Books, Ohio, États-Unis, 128 pages.

Wabi-sabi : définition

Selon l’auteur, le terme « wabi-sabi » vient de deux mots japonais faisant référence à l’imperfection, ce qui est âgé, l’humble et l’authentique. La nature et les objets fabriqués par l’homme peuvent avoir tous les deux des qualités wabi-sabi. Le wabi-sabi accorde de la valeur au passage du temps, les saisons, les éléments, ce qui est fait à la main et la simplicité. C’est un état d’esprit et un état émotionnel.

Toujours selon Serena Barton, faire de l’art wabi-sabi, c’est donc d’honorer l’humble, l’abimé, l’imparfait et le transitoire. L’inspiration provient de l’odeur du gazon fraîchement coupé qui rappelle des souvenirs de jeunesse, du son d’un carillon de bambou au crépuscule, de la caresse d’une joue ridée, de la saveur de terre des champignons frais, etc.

Wabi-sabi Workshop

Le livre

Comme tous les livres que je connais édités chez North Light Books, « wabi-sabi Art Worshop » est un ouvrage axé sur l’apprentissage de techniques de peinture par la mise en pratique. Vous y trouverez une trentaine de tutoriels avec photos montrant toutes les étapes de la réalisation de peintures abstraites et semi-abstraites utilisant une panoplie de médiums et techniques.

Médiums utilisés

Voici une liste sommaire des médiums utilisés :

  • acrylique,
  • encre à l’alcool,
  • encaustique,
  • cire froide,
  • papier aluminium,
  • papier pour collage,
  • peinture à l’huile,
  • PanPastels,
  • composé à joints,
  • feuilles métalliques,
  • Re-Inker (Ranger),
  • papier de soie,
  • poches de thé,
  • etc.

Cette liste peut vous paraître impressionnante, mais sachez qu’elle utilise principalement du gesso, et du glacis acrylique teinté de Re-Inker auxquels elle ajoute d’autres médiums selon le projet.

Quelques techniques enseignées

  • Créations de textures : par couches multiples, utilisation de composé à joints, papier de soie et autres éléments collés.
  • Utilisation de matériels recyclés : papier journal, étamine, café en poudre, chiffon, dentelle de papier, ficelle.
  • Réalisation de compositions abstraites inspirées du réel.
  • Les dernières 30 quelques pages sont réservées à l’encaustique. C’est une technique très à la mode de ce côté-ci de l’atlantique utilisant un mélange de cire d’abeille et de résine de Damar appliqué à chaud sur le support et auquel on ajoute ou pas des pigments, de la peinture, des pastels à l’huile, etc.

Entrevue avec l’artiste et auteure

Vous pouvez feuilleter quelques pages de ce livre sur Amazon.ca en cliquant sur ce lien.

Appréciation

J’ai aimé le livre « wabi-sabi Art Worshop » de Serena Barton, ainsi que son approche du wabi-sabi en peinture. Son livre est inspirant, instructif et sa palette de couleurs à dominance de jaune doré, de rouge profond et d’orangé accentué de touches de bleu me plait beaucoup.

Le chapitre consacré aux techniques utilisant l’encaustique me donne encore plus le goût de m’essayer avec ce médium malgré les mesures particulières qu’il demande afin d’être utilisé de façon sécuritaire. Ce qui me freine cependant et qui n’a aucun rapport avec le livre de Serena Barton est que la survie des abeilles est en péril (lire à ce sujet )  et que je m’inquiète de l’impact négatif de l’utilisation de leur cire.

Un truc bénin qui m’a déplu cependant, c’est qu’il y a quelques photos floues dans ce livre. Il me semble qu’on ne devrait pas trouver une telle chose dans un livre de cette qualité, mais c’est une opinion bien personnelle.

Autre livre

Si l’utilisation de la cire d’abeille (froide dans ce cas-ci) ne vous cause pas de problème, sachez que Serena Barton a écrit un autre livre intitulé « Wabi Sabi Painting with Cold Wax: Adding Body, Texture and Transparency to Your Art «  qui pourrait vous plaire. Je ne l’ai pas encore lu, mais devrait le faire d’ici quelques mois.

Bonus

Voici un lien vers un document PDF de 27 pages offert en prime aux lecteurs du livre et proposant du contenu complémentaire. Il vous donnera une idée de ce à quoi vous attendre dans le livre, malgré qu’il me semble clair que ce document rassemble les projets les moins intéressants visuellement parlant et … plusieurs photos floues…

En savoir plus

Pin It on Pinterest