Dessin canalisé les 3 et 4 décembre 2011

Étrange, mais j’avais oublié de poster cet article…. Le voici donc avec un mois de retard!

Présentation

Cette fois-ci, le thème s’est imposé avant même le début de la canalisation. Le pardon est une étape essentielle du développement personnel et de l’évolution spirituelle. Pardonner aux autres n’est pas toujours facile, mais se pardonner à soi-même et faire preuve de compassion envers soi est bien souvent encore plus difficile.

Pardon de soi et des autres. Oeuvre numérique à partir d'un dessin original au feutre sur papier. 3 et 4 décembre 2011. © 2011, Louise Lamirande.

Pardon de soi et des autres.
Oeuvre numérique à partir d’un dessin original au feutre sur papier.
3 et 4 décembre 2011.
© 2011, Louise Lamirande.

Réalisation

Ce dessin a été préalablement dessiné au feutre sur papier bristol avant d’être numérisé et coloré à l’ordinateur. J’aurais pu utiliser un compas et une règle pour créer des motifs parfaits, mais le processus de transe qui est de nature plus spontanée s’accorde mal à la rigueur de tels instruments. C’est pourquoi les formes ne sont pas symétriques. Les pétales ne sont pas non plus décorés logiquement avec des motifs à intervalles réguliers comme je l’aurais probablement fait si je n’avais pas été en transe. Encore une fois, j’ai dû accepter les imperfections comme étant parfaites : une manifestation juste de l’énergie qui passe à travers moi par la transe.

La forme en mandala du dessin et la forme en croix au centre me font penser au caractère sacré des vitraux. En même temps, je lui trouve un petit côté russe. Probablement à cause des motifs.

Effet subtil

L’énergie subtile de ce dessin favorise le processus du pardon de soi et des autres. Faites-en l’expérience et racontez-moi!

Salutations à vous,

Louise

Pin It on Pinterest