Non ce n’est pas un bout de fresque sur un mur en ruine que je vous présente aujourd’hui, mais bien ma dernière peinture réalisée sur papier Yupo (Lanavanguard).

Afin de satisfaire votre curiosité, voici les médiums utilisés dans la création de cette peinture :

  • aquarelle fabrication maison
  • aquarelle Holbein
  • encre en bâtonnets Inktense de Derwent ,
  • encre de Chine noire Pélikan
  • encre à l’alcool Adirondack
  • médium de lissage Liquitex
  • peinture acrylique De Serres
  • fixatif acrylique en vaporisateur Golden.

Un début insatisfaisant

Tout a commencé par une peinture à l’aquarelle aux couleurs intenses, mais qui manquait de caractère et dont la composition était sans intérêt. En voici un aperçu ci-dessous :

Aperçu de la première version insatisfaisante de la peinture du jour. Aquarelle sur papier Yupo. © 2014, Louise Lamirande.

Aperçu de la première version insatisfaisante de la peinture du jour.
Aquarelle sur papier Yupo.
© 2014, Louise Lamirande.

Une transformation complète

Après avoir mis la peinture de côté quelques jours et avec un regard neuf, j’ai décidé de la transformer totalement. C’est ainsi que j’en suis arrivé, tour à tour, à appliquer les divers médiums mentionnés précédemment pour ensuite les retirer partiellement afin d’obtenir, après plusieurs jours le résultat que voici :

"Le passage du temps" Médiums mixtes sur papier Yupo. Environ 12po x 10po. Février 2014. © 2014, Louise Lamirande.

« Le passage du temps »
Techniques mixtes sur papier Yupo.
Environ 12po x 10po. Février 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

"Le passage du temps" (Détail #1) Techniques mixtes sur papier Yupo. Environ 12po x 10po. Février 2014. © 2014, Louise Lamirande.

« Le passage du temps » (Détail #1)
Techniques mixtes sur papier Yupo.
Février 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

"Le passage du temps" (Détail #1) Techniques mixtes sur papier Yupo. Environ 12po x 10po. Février 2014. © 2014, Louise Lamirande.

« Le passage du temps » (Détail #1)
Techniques mixtes sur papier Yupo.
Février 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

 

Décidément, plus j’apprends à connaître le papier Yupo, plus j’aime ses propriétés dont celle de permettre ce genre de transformation extrême.

Voici donc une peinture donnant l’impression d’être marquée par le passage du temps et qui me rappel avec nostalgie de vieux murs délabrés, marqués par la vie, observés lors d’un séjour marquant de près de deux mois en Italie il y a bien longtemps…Soupirs…..

Merci de votre visite sur ce blog  et à bientôt,

Louise

Pin It on Pinterest