Un travail créatif ignoré

Je trouve que le travail créatif des concepteurs d’objets utilitaires ou purement décoratifs qui font partie de notre quotidien n’est souvent pas apprécié à sa juste valeur. Qui se soucie de celui qui a conçu le modèle de chaise ou de fauteuil sur lequel il s’assoit? Qui pense au créateur du motif imprimé sur le tissu d’une chemise ou du papier peint qui orne les murs d’un salon? Et pourtant, le travail de ces hommes et de ces femmes ont un impact réel sur notre vie quotidienne.

L’ancien musée des arts décoratifs de Montréal

Le Château Dufresne, ancien musée des arts décoratifs de Montréal. Photo. Thomas1313 /Wikimedia

Le Château Dufresne, ancien musée d’arts décoratifs de Montréal.
Photo. Thomas1313 /Wikimedia

Lorsque j’habitais Montréal, mon musée préféré était celui des arts décoratifs, situé dans le Château Dufresne sur la rue Sherbrooke, voisin du stade olympique. J’aimais visiter les expositions et admirer les assiettes, meubles et autres objets d’art décoratif du musée. J’appréciais aussi le Château Dufresne comme tel, composé de deux maisons bourgeoises construites au début de 20e siècle et dont on pouvait visiter plusieurs salles, à l’étage, aménagées comme à l’époque.

Mon amour des vieilles pierres et du décoratif

Ma formation en scénographie et les nombreux cours que j’ai suivis en histoire, orientés vers l’habillement et le décor de vie des gens, ont développé mon goût pour l’ancien, le décoratif et tout ce que j’appelle « les vieilles pierres ».  Habitant un pays jeune, ces vieilles pierres sont rares et c’est une autre raison pour laquelle j’aimais tant visiter le Château Dufresne, qui n’est plus un musée d’arts décoratifs soit dit en passant.

Dans un élan purement décoratif

C’est dans un élan purement décoratif que je me suis amusée récemment à créer, avec l’aide d’images du style « kaléidoscope » comme celles que je vous ai présentées récemment (voir ici), des compositions qui pourraient très bien servir de tapisserie ou être imprimées sur tissu.

"Combo kaléidoscope #5" Combinaison d'une image de type kaléidoscope réalisée à partir d'une peinture numérique originale. Décembre 2013. © 2013, Louise Lamirande.

« Combo kaléidoscope #5 »
Combinaison d’une image de type kaléidoscope réalisée à partir d’une peinture numérique originale.
Décembre 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #6 Composition tirée d'une peinture numérique originale. Décembre 2013. © 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #6
Composition tirée d’une peinture numérique originale.
Décembre 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #7 Composition tirée d'une peinture numérique originale. Décembre 2013. © 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #7
Composition tirée d’une peinture numérique originale.
Décembre 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #8 Composition tirée d'une peinture numérique originale. Décembre 2013. © 2013, Louise Lamirande.

Combo kaléidoscope #8
Composition tirée d’une peinture numérique originale.
Décembre 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

 

De l’art de proximité et de présence

Je vous l’accorde. Les arts décoratifs (sauf exception) ne remettent pas en question les fondements de l’histoire de l’art. Ils ne cherchent pas à choquer, à provoquer ou à faire réfléchir sur une question politicosocio philosophique. Mais selon moi, les arts décoratifs, par leur proximité et leur présence dans notre vie, n’ont rien d’un art mineur.

À la prochaine,

Louise

Liens

Des reproductions sur papier d’art, toile, acrylique ou métal, avec ou sans encadrement, sont disponibles chez Fine Art America.

Pin It on Pinterest