Dans l’article précédent, nous avons vu ce que sont les couleurs primaires, secondaires et tertiaires et il vous était suggéré de peindre un cercle chromatique vierge (lien vers cet article). Cette fois-ci, il va être question des harmonies de couleurs aussi appelées les combinaisons de couleurs et vous pourrez télécharger deux feuilles de travail pour vous exercer.

Il existe plusieurs harmonies de couleurs. Elles impliquent la combinaison de 2 à 4 couleurs. Les voici :

Les harmonies à 2 couleurs

Les couleurs analogues

Les couleurs analogues sont celles situées côte à côte sur le cercle chromatique. Par exemple, le vert pomme (vert-jaune), le jaune et le jaune doré (jaune-orange) sont considérés comme des couleurs analogues. Elles constituent une harmonie colorée plus douce que celle des couleurs complémentaires.

Les couleurs analogues © 2017, Louise Lamirande.

Les couleurs analogues
© 2017, Louise Lamirande.

Les couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires sont celles situées à l’opposé sur le cercle chromatique. Par exemple, le violet est la couleur complémentaire du jaune, tandis que l’orange est la complémentaire du bleu. Elles forment un contraste coloré vif.

En peinture, on pourra choisir une couleur dominante et sa complémentaire en accent. Un bel exemple serait un champ vert (couleur dominante) avec quelques coquelicots rouges (couleur accent).

En mélangeant deux couleurs complémentaires, on obtient une couleur atténuée et plus ou moins neutre selon les proportions employées. Ce mélange est souvent utilisé pour peindre les ombres dans une peinture.

Les couleurs complémentaires © 2017, Louise Lamirande.

Les couleurs complémentaires
© 2017, Louise Lamirande.

Les harmonies à 3 couleurs

Les couleurs complémentaires adjacentes

Les couleurs complémentaires adjacentes sont situées de part et d’autre de la couleur complémentaire sur le cercle chromatique. Par exemple, le bleu-violet (indigo) et le rouge-violet (pourpre) sont les complémentaires adjacentes du jaune.

Autre exemple : le vert et le bleu sont les couleurs complémentaires adjacentes du rouge-orange (rouge clair).

En peinture, les couleurs complémentaires adjacentes seront utilisées en guise d’accent et en proportion moindre par rapport à la couleur dominante.

Les couleurs triadiques

Les triadiques sont composées de trois couleurs situées à égale distance sur le cercle chromatique et forment entre elles un triangle équilatéral. Par exemple, le jaune, le bleu et le rouge sont des couleurs triadiques, de même que le vert, le violet et l’orange.

Encore une fois, ces couleurs ne sont habituellement pas utilisées en proportions égales dans une même peinture. Le plus souvent, une des trois couleurs domine les deux autres en quantité.

Les harmonies à 4 couleurs

Les couleurs en carré

L’harmonie en carré est formée d’une couleur primaire, d’une secondaire et deux tertiaires. Par exemple, le jaune, le violet, le rouge clair et le turquoise.

Les harmonies en carré. © 2017, Louise Lamirande.

Les harmonies en carré.
© 2017, Louise Lamirande.

Les couleurs en rectangle

L’harmonie en rectangle est formée de deux couleurs primaires et deux secondaires, ou bien de quatre couleurs tertiaires. Exemple : Le vert, l’orange, le bleu et le rouge.

Les harmonies en rectangle. © 2017, Louise Lamirande.

Les harmonies en rectangle.
© 2017, Louise Lamirande.

Les harmonies par la pratique

Comme vous le voyez, vous disposez d’une grande variété d’harmonies de couleurs à expérimenter, mais ce n’est qu’un point de départ sur lequel vous appuyer. Avec l’expérience vous en viendrez à savoir quelle combinaison utiliser pour créer l’effet ou l’ambiance souhaitée dans votre peinture et peut-être même à défier les règles apprises, mais pour ça, il faut commencer par bien intégrer les bases.

C’est pourquoi je vous ai préparé deux feuilles de travail que vous pouvez télécharger gratuitement (format PDF). La première est pour tester les harmonies à trois couleurs et la seconde, pour les harmonies à quatre couleurs.

Téléchargement feuille 1

Téléchargement feuille 2

Ces feuilles de travail sont aussi utiles à avoir près de vous lorsque vous travaillez avec de nouvelles couleurs ou pour vous inspirer de nouvelles harmonies.

Comme vous l’avez probablement déjà compris, le carré plus grand est pour la couleur dominante, tandis que les carrés ou rectangles de plus petits sont pour les couleurs d’accent.

N’hésitez pas à peindre par-dessus les lignes si vous souhaitez faire l’essai d’un ratio différent de celui proposé ou pour tester une combinaison à 2 couleurs.

En peinture, les différentes couleurs formant une harmonie ne sont presque jamais utilisées dans un ratio identique. Par exemple, dans le cas d’une harmonie à trois couleurs, on pourra retrouver la couleur dominante à environ 75 %, la couleur secondaire à 20 % et la troisième couleur à 5%. Ces ratios ne sont absolument pas une règle absolue! Expérimentez par vous-même pour voir ce que vous préférez!

Pour ceux et celles qui sont déjà familiarisés avec la notion de valeurs (tons), vous pouvez dès maintenant les ajouter afin de créer une plus grande variété d’harmonies de couleurs.

Dans un prochain article, je parlerai des harmonies monochromes.

Merci de votre présence et à la prochaine,

Pin It on Pinterest