Pour les aquarellistes qui souhaitent se lancer dans l’aventure, la peinture sur un support synthétique tel que le Lanavanguard ou le Yupo ouvre la porte à de toutes nouvelles expériences puisque ce papier fait à 100% de polypropylène est hydrophobe. La peinture à l’eau, au lieu d’être absorbée par le papier, glisse et les pigments sèchent en surface exigeant des techniques de peinture différentes de celles utilisées sur un support absorbant comme le traditionnel coton.

Pour vous initier à la peinture sur support synthétique ou afin de parfaire vos connaissances, je vous suggère le livre :

« L’aquarelle sur support synthétique par Didier Brot« . UlisseÉditions, Paris, 2014, 128 pages.

Aquarelle sur support synthétique

Avertissement : Bien qu’UlisseÉditions m’ait gracieusement offert une copie du livre pour écrire cet article, toutes les opinions formulées dans celui-ci représentent mon point de vue personnel et véridique sur cet ouvrage.

Ce que j’aime

Cet ouvrage a tout ce que j’aime d’une livre axé sur l’apprentissage en peinture :

  • Un propos didactique précis, mais pas monotone.
  • De nombreuses photos  pour illustrer le propos.
  • Un bon échantillonnage de techniques permettant de mieux comprendre et maîtriser le médium et le support.
  • La réalisation de peintures pas-à-pas avec photos à l’appui.
  • Une collection de photos d’oeuvres peintes par d’autres artistes afin d’inspirer et montrer d’autres façons de faire.

Pour un aperçu de quelques pages du livre, visitez le site de l’éditeur en cliquant sur ce lien.

Contenu du livre

Les premières pages du livre sont consacrées au matériel utilisé dans le livre : le support, la peinture aquarelle, les pinceaux, la gomme de réserve, mais aussi, les rouleaux, ainsi que divers instruments pour créer de la texture tels que grilles, pochoirs, papier à reliure, peigne et autres.

Par la suite, Didier Brot parle brièvement de démarche artistique, du choix d’un sujet et de comment composer ce sujet en attirant l’attention sur des notions de base de composition. Comme il le dit lui-même, les points abordés sont limités au strict minimum puisque ce n’est pas le sujet principal du livre.

Le reste du livre, c’est-à-dire la grande majorité des pages, montre différentes techniques de peinture à l’aquarelle sur support synthétique Lanavanguard (fabriqué en France) ou Yupo (fait au Japon) avec photos à l’appui et pas-à-pas.

Contrairement à l’aquarelle sur papier traditionnel basée sur l’addition ou la superposition de glacis successifs, celle sur papier synthétique, telle qu’enseignée par Didiot Brot, est plutôt axée sur le retrait à partir d’une surface peinte aux couleurs denses.

Ce livre est pour vous si…

Si vous souhaitez peindre à l’aquarelle sur papier synthétique pour la première fois ou si vous avez déjà essayé et que vous avez laissé tomber parce que vous étiez trop déstabilisé, ce livre vous apprendra à mieux comprendre le mouvement de l’eau et de la couleur sur papier synthétique et à tirer profit des avantages de ce support innovateur. Ce n’est toutefois pas, à mon avis, le livre idéal pour les parfaits débutants qui n’ont jamais touché à l’aquarelle.

Pour ceux et celles qui sont déjà familiarisés avec la peinture à l’aquarelle sur papier synthétique, ce livre vous permettra d’approfondir vos connaissances, de découvrir quelques trucs de métier et d’admirer les magnifiques aquarelles de Didier Brot, ainsi que quelques œuvres de Michel Montigné, Shahab Toloie, George James et Monique Peyroux.

En résumé, j’ai beaucoup aimé le livre « L’aquarelle sur support synthétique » de Didier Brot pour toutes les raisons nommées auparavant et je vous le recommande fortement.

Liens

Merci de votre présence et à la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest