« Conscience, exploration, plaisir et évolution. Bienvenue dans mon monde créatif! »

Louise Lamirande – artiste en arts visuels

Dans l'atelier en ce moment...

Les actualités sur Instagram

Publiés récemment sur le blog

Peintures, information utile, évènements & plus

11 raisons pour lesquelles vous NE devriez PAS bloguer

La semaine dernière, j’ai publié une liste de raisons pour lesquelles vous devriez avoir un blogue d’artiste. Cependant il faut le reconnaître, bloguer n’est pas pour tout le monde. C’est pourquoi aujourd’hui je dresse une liste de 11 raisons pour lesquelles bloguer pourrait bien ne pas vous convenir. À vous ensuite de peser le pour et le contre et de décider en connaissance de cause.

12 raisons pour lesquelles vous devriez avoir un blogue d’artiste

J’ai démarré mon premier blogue en 2008 et je n’ai jamais cessé de bloguer depuis. J’ai écrit sur les médecines énergétiques, les médecines douces, le développement personnel et depuis 2011, je blogue sur la peinture et ce qui s’y rattache. C’est donc en connaissance de cause que je vous présente aujourd’hui, une liste de raisons pour lesquelles j’encourage les artistes à avoir un blogue.

Le livre d’Ann Blockley : Experimental Landscapes in Watercolour

Pour être franche avec vous, même si j’aime beaucoup les livres et que j’en lis un nombre considérable chaque année, j’en achète peu. Je préfère les emprunter à la bibliothèque puisque je ne les relis que très rarement. Il y a toutefois une exception en ce qui concerne les livres portant sur la peinture que j’aime avoir sous la main pour y jeter un coup d’oeil périodiquement. Mais même lorsqu’il s’agit de livres portant sur la peinture, je suis très sélective, car mon intérêt pour certaines formes ou techniques de peinture s’émousse rapidement…

Études à l’huile sur Dura-Lar translucide mat

Il y a quelques jours, je vous parlais de peinture à l’huile et à la cire froide sur papier minéral de marque TerraSkin. Cette fois-ci, je vous montre quelques études faites sur du papier Dura-Lar translucide et mat. Pour ces peintures de petite dimension (3×9 pouces – 7,62 x 22,86 cm), j’ai utilisé la même proportion du mélange de peinture à l’huile, de médium à la cire froide et de gel sans solvant Gamblin que je l’ai mentionné dans l’article précédent.

Peindre à l’huile et à la cire froide sur papier TerraSkin

Est-ce possible de peindre à l’huile et au médium à la cire froide sur papier TerraSkin? La peinture ne risque-t-elle pas de craqueler? Va-t-elle bien adhérer sur ce médium lisse? Et qu’elle va être la sensation de peindre sur ce médium? Voilà les questions que j’avais en tête et qui m’ont poussé à tenter l’expérience. Aujourd’hui, je partage avec vous les réponses à ces questions.

Petit Éloge des Arts – Repérer et surmonter les peurs propres à toute pratique artistique

Aujourd’hui je vous parle d’un livre écrit par deux artistes, pour des artistes et dont la première édition date de 1994. Un classique que je n’avais encore jamais lu. Il s’agit de l’ouvrage « Art & Fear » publié en français sous le titre suivant : « Petit Éloge des Arts- Repérer et surmonter les peurs propres à toute pratique artistique » écrit par David Bayles & Ted Orland, Éditions Retz, Paris, France, 2017, 128 pages.

Le défi des traits spontanés et affirmés

Vous vous souvenez des dernières peintures que je vous ai montrées et qui étaient faites à la cire froide et à l’huile sur des fonds texturés à l’acrylique? Je vous en présente aujourd’hui trois autres utilisant la même technique. Comme je l’ai mentionné à plusieurs reprises sur le blog, j’aime m’imposer régulièrement une contrainte, ou plutôt un défi, lorsque je peins. Je me mets volontairement dans une situation me forçant à sortir de ma zone de confort afin de développer de nouvelles aptitudes et de repousser mes limites créatives. Cette fois-ci, je me suis mise au défi…

Mise à jour au sujet des cours en ligne et courte pause du blog

Comme vous le savez peut-être, en plus du travail de création et du blog, je travaille en ce moment à l’élaboration de cours de peinture en ligne. Mon objectif est que les premiers cours soient prêts pour septembre 2016. Voici où j’en suis en ce moment à ce sujet.

D’une complexe simplicité : trois peintures à la cire froide et à l’huile sur fond à l’acrylique

Récemment, je vous ai montré les étapes suivies lors de la réalisation de trois peintures à la cire froide et à l’huile sur panneaux de bois et j’ai mentionné comment la peur d’aller trop loin en peinture est pour moi le signal qu’il faut que je fonce. Si vous n’avez pas lu cet article, il est ici. Aujourd’hui, je vous présente en images les trois peintures qui sont nées de ce pied de nez fait à la peur. J’aime de ces peintures leur « complexe simplicité ». Vous voyez ce que je veux dire? Malgré la simplicité de l’ensemble, lorsqu’on y regarde de plus près, on voit bien que…

Une autre livre de Rolina van Vliet pour apprendre la peinture abstraite

Récemment, je vous parlais du livre de l’auteure et enseignante Rolina van Vliet intitulé : The Art of Abstract Painting – A guide to creativity and free expression (2009). C’est maintenant au tour du livre le plus récent de cette auteure portant encore une fois sur la peinture abstraite. Il s’agit de : « Abstracts: Techniques & Textures », Search Press Limited, Angleterre, 2013. 160 pages.

Faire un pied de nez à la peur d’aller trop loin

La peur d’aller trop loin. Vous savez cette peur à laquelle on fait face lorsque notre peinture nous satisfait ou au moins qu’une de ses parties nous plait et qu’on hésite à aller plus loin parce que ça risque de tout gâcher le travail fait jusqu’à présent? Ça prend du courage pour faire de la peinture, vous l’avez certainement remarqué.
Je n’éprouve pas cette peur lorsque je fais du numérique puisqu’il suffit de sauvegarder le fichier avant d’aller plus loin, mais avec la peinture à l’huile et au médium à la cire, elle refait surface à toute allure.

Apprendre la peinture abstraite avec le livre « The Art of Abstract Painting »

La peinture abstraite offre tant de moyens d’expression et de voies d’exploration. Ça va de l’abstraction pure, au semi-réaliste, issu du réel ou totalement imaginaire, en passant par des genres aussi divers que l’abstrait géométrique, linéaire, l’expressionniste, le minimaliste, l’intuitif, le gestuel, le conceptuel et j’en passe. Pour ceux et celles qui souhaitent s’initier à la peinture abstraite, cette diversité peut déstabiliser. Par où commencer? Comment faire le passage du figuratif à l’abstrait? Comment s’inspirer du réel pour faire de l’abstraction? Comment peindre sans aucune référence au réel?

Disponibles dans la boutique en ligne

Des oeuvres originales et des impressions en édition limitée

Pin It on Pinterest