Comme promis la semaine dernière, je vous présente aujourd’hui des peintures de petit format à l’acrylique réalisées dans le cadre de mes expériences sur papier TerraSkin.

Mon objectif dans ce qui suit était de voir comment une peinture acrylique très fluide glisse sur la surface du TerraSkin, ce papier fait principalement de carbonate de calcium. J’ai donc mélangé du GAC 100 de la compagnie Golden avec des pigments liquides Aqua-dispersions de Kama Pigments.

Mélange de GAC 100 (Golden) et d'Aqua-dispersions (Kama Pigments) sur papier TerraSkin. Avril 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Mélange de GAC 100 (Golden) et d’Aqua-dispersions (Kama Pigments) sur papier TerraSkin. Pages de mon journal créatif et expérimental
Avril 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

 

Le GAC 100

Le GAC 100 est un polymère incolore (blanc avant séchage) servant habituellement à éclaircir une peinture acrylique et pouvant la rendre transparente selon le pourcentage utilisé. Je l’utilise principalement comme scellant lorsque je peins sur une surface de bois afin que l’acidité du bois n’abîme pas la peinture appliquée par la suite.

Mélange de GAC 100 et d'Aqua-dispersions sur TerraSkin. L'effet de "bulles" dans la partie bleue provient de la vaporisation d'alcool isopropyl. Avril 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Mélange acrylique de GAC 100 et d’Aqua-dispersions sur TerraSkin 8 1/2 X 5 1/2 po. L’effet de « bulles » dans la partie bleue provient de la vaporisation d’alcool isopropyl.
Avril 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Les Aqua-dispersions

Le GAC 100 est un produit très liquide que j’ai appliqué en le versant sur la surface du TerraSkin sans utiliser de pinceaux après l’avoir coloré avec les Aqua-dispersions. Pour les nouveaux visiteurs sur ce blog, les Aqua-dispersions sont des pigments très concentrés vendus sous une forme liquide par la compagnie Montréalaise Kama Pigments. J’aime beaucoup ce produit et m’en sers pour fabriquer ma propre aquarelle, ma gouache. Quelques gouttes suffisent à colorer intensément un médium acrylique et dans ce cas-ci, le GAC 100.

Acrylique sur TerraSkin.  Avril 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Acrylique sur TerraSkin. 7X8 po
Avril 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

L’effet du mélange des deux

Pour en revenir à l’objectif de ces peintures-tests sur TerraSkin, le mélange liquide (GAC et Aqua-dispersions) glisse facilement à la surface du papier tout en y adhérant bien. Les effets de transparences rappellent ceux obtenus avec l’aquarelle, mais les couleurs sont beaucoup plus denses et intenses. C’est un point que j’apprécie beaucoup et que je compte explorer davantage dans les mois à venir.

Acrylique sur TerraSkin. 10X8po. Avril 2014. © 2014, Louise Lamirande.

Acrylique sur TerraSkin. 10X8po.
Avril 2014.
© 2014, Louise Lamirande.

Les couches de protection

En guise de protection, j’ai appliqué deux couches de vernis brillant Liquitex au pinceau puis une couche de vernis de conservation satiné en vaporisateur Golden afin d’atténuer l’effet de brillance.

Une note important concernant l’application de vernis au pinceau… La surface du papier TerraSkin, bien qu’elle ne gondole pas, n’est pas toujours parfaitement plane et peut occasionner des accumulations de vernis. Ce n’est pas trop grave lorsque la peinture est très texturée, mais dans le cas présent, ça m’a causé quelques petits ennuis. Le vernis en vaporisateur permet d’éviter le problème ou bien fixer la peinture à une surface plane avec du ruban adhésif de peintre (pourvu qu’il y ait une bordure libre de toutes peintures, ce que je n’ai pas fait).

J’espère que cet article saura vous inspirer à faire vos propres expériences à l’acrylique sur TerraSkin. N’hésitez pas à laisser vos questions et commentaires ci-dessous ou en privé via la page contact.

Merci de votre présence et à bientôt,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest