Vous avez terminé votre peinture, vous êtes entièrement satisfait(e) et c’est maintenant le temps de la signer, mais voilà que vous vous mettez à angoisser. Où vais-je mettre la signature? De quelle dimension la faire? Quelle couleur utiliser? Et si ça gâchait tout?

Si vous avez décidé de signer votre peinture à l’avant et que ça vous stresse, je vous propose aujourd’hui un petit truc tout simple qui vous aidera à visualiser le résultat final sans avoir à prendre le risque d’endommager votre peinture. Les éléments clés : un morceau de plastique transparent et des échantillons de votre signature.

Signer une peinture avec confiance, c'est plus facile avec ce petit truc. ©2017, Louise Lamirande.

Signer une peinture avec confiance, c’est plus facile avec le petit truc que j’explique ci-dessous.
©2017, Louise Lamirande.

Voici comment

  1. Prenez un morceau de film de polyester transparent comme le Dura-Lar, de l’acétate, ou bien une pochette de plastique comme celle utilisée pour protéger les feuilles de papier.
  2. Ensuite, apposez votre signature sur ce support transparent avec le médium de votre choix (huile, acrylique, marqueur). Je vous suggère de le faire plusieurs fois avec des couleurs variées et en plusieurs formats. Si vous souhaitez tester une nouvelle façon de signer, c’est le temps de le faire.
  3. Laissez sécher, puis découpez vos signatures et conservez-les précieusement dans une enveloppe ou un récipient de votre choix.

    Créez des échantillons de votre signature sur un support transparent. © 2017, Louise Lamirande.

    Créez des échantillons de votre signature sur un support transparent.
    © 2017, Louise Lamirande.

  4. Lorsque vient le moment de signer une de vos œuvres, prenez les échantillons de votre signature et testez-les. Laquelle donne le meilleur effet? À quel endroit la préférez-vous? C’est à vous de choisir puisque vous êtes l’artiste, mais ce petit truc vous permettra de procéder rapidement à quelques tests sans avoir à risquer de gâcher votre peinture.

    Positionnez un ou plusieurs échantillons de votre signature à divers endroits jusqu'à ce que vous trouviez ce qui vous plait. © 2017, Louise Lamirande.

    Positionnez un ou plusieurs échantillons de votre signature à divers endroits jusqu’à ce que vous trouviez ce qui vous plait.
    © 2017, Louise Lamirande.

  5. Mémorisez l’emplacement, retirez votre signature-échantillon et signez votre œuvre avec plus d’assurance!

Remarques

  • Si votre médium de prédilection ne colle pas au plastique, essayez de faire des échantillons de votre signature sur du papier calque au lieu du plastique. Le papier calque ne sera pas aussi transparent et votre médium pourrait baver sur ce papier, mais ça vous permettra au moins de pouvoir tester l’emplacement de votre signature, sa dimension, et d’avoir une idée de l’effet de sa couleur sur l’ensemble de votre œuvre.
  • Avant de placer des morceaux d’acétate ou de polyester transparent sur la surface de votre peinture, assurez-vous qu’elle soit sèche pour ne pas l’abimer.

Bien entendu, vous pouvez aussi choisir de signer votre peinture au dos, sur l’un de ses côtés, ou même de ne pas la signer du tout, mais ça, c’est une tout autre histoire…

Merci de votre présence et à la prochaine,

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest