Lorsque vient le temps de choisir un papier pour un bricolage, un passe-partout pour dessin ou un papier pour imprimer une œuvre numérique, les options sont multiples, mais si vous souhaitez que le résultat résiste au passage du temps et ne jaunisse ou ne s’effrite prématurément, vaut mieux opter pour le sans acide et le sans lignine.

Image jaunie ©2014, Louise Lamirande.

Acide et alcalin, un bref rappel

Tout d’abord, pour ceux et celles dont les notions de chimie apprises à l’école ne seraient pas fraîches à leur mémoire, rappelons que l’échelle de pH comporte 14 échelons.  Le 7 est considéré comme étant neutre. Si le chiffre est plus petit que 7, la substance analysée est acide, tandis que plus le chiffre dépasse le neutre, plus elle est alcaline.

Le problème avec le papier acide

Le problème avec le papier à teneur acide est qu’il jaunit et s’effrite rapidement. Vous avez probablement déjà vu des coupures de journaux jaunis ou tourné les pages d’un livre ayant perdu leur blancheur originelle. Si vous souhaitez limiter la dégradation due à l’acidité à vos souvenirs sur papier, vos collages ou vos images imprimées, il est préférable de choisir du papier et des produits sans acide. Cette recommandation s’applique à tout ce qui touche une œuvre.

Par exemple, si vous imprimez une image sur un papier sans acide, mais que vous l’encadrez avec un passe-partout, un carton de fond ou un ruban adhésif avec acide vous ne pourrez éviter, à moyen ou long terme, la dégradation de l’image.

Longévité d’un papier sans acide

Afin qu’un papier soit sans acide, on ajoute lors de sa fabrication, des substances alcalines à la pâte de bois. Selon Wikipedia,  un papier sans acide de qualité moyenne aura une durée de vie de 500 ans, tandis qu’un papier de qualité supérieure durera 1000 ans!

Le cas de la lignine

« Important composant des cellules du bois, la lignine est une matière naturelle peu polymérisée dont la rigidité est à l’origine de la dureté des fibres du bois. Extrêmement sensible à l’oxydation due, notamment, aux rayons ultraviolets (UV) de la lumière, la lignine est la cause principale de l’acidification des papiers manufacturés à base de pâtes de bois. L’élimination entière ou partielle de la lignine au sein des pâtes à papier déterminera, du moins en partie, si un papier sera ou non acide. »

Wikipedia

 La qualité supérieure est sans acide et sans lignine

Comme vous pouvez le constater, il ne suffit pas de s’assurer qu’un papier soi sans acide, mais aussi qu’il soit sans lignine. Certains papiers de mauvaise qualité contiennent toujours de la lignine. Même si en principe ils sont sans acide, la lignine s’oxydera avec le temps et abîmera le papier.

Il existe deux types de papier de qualité supérieure connu sous le nom de papier « archive ». Ce sont les papiers de grade « conservation » et de grade « musée ».

  • Le papier dit de « conservation » est fait de pâte de bois. Il est sans acide, sans lignine. Une base alcaline y a été ajoutée afin de neutraliser son pH.
  • Le papier de grade « musée » est un papier à base de coton, une substance considérée comme plus résistante et durable. Son pH tend à être neutre naturellement.

Alors si la durabilité est un facteur important pour vous, recherchez les appellations « sans acide et sans lignine », de même que « qualité archive ».

Merci de votre passage et à bientôt,

test signature personnalisée_120px

Sources :

 

Pin It on Pinterest