J’écris cet article en réponse à ceux et celles qui me contactent par courriel ou à travers les réseaux sociaux afin de savoir ce que je pense d’une ou de plusieurs de leurs peintures. Il m’est arrivé de le faire à quelques reprises, mais sachez que je refuse maintenant de le faire.

Pourquoi? Parce que je suis trop consciente qu’une critique mal formulée ou hors contexte peut vous être dommageable. Une série de compliments non justifiée n’est pas vraiment mieux; ça fait du bien à votre égo, mais ça ne vous permet pas de progresser véritablement. L’idéal est une critique constructive : le parfait équilibre entre les encouragements et des commentaires indiquant les points à améliorer.

Photo originale par 3dman / Pixabay.com. Retouchée par Louise Lamirande.

Photo originale par 3dman / Pixabay.com. Retouchée par Louise Lamirande.

Vous connaître est essentiel

Pour être capable de formuler une critique constructive réellement pertinente et qui vous soit vraiment utile, il faudrait que je vous connaisse au moins un peu.

  • Avez-vous une formation? Laquelle?
  • Que connaissez-vous des éléments du design et de la composition?
  • Peignez-vous depuis longtemps?
  • Quels sont vos préoccupations, vos champs d’intérêt, vos valeurs?
  • D’où venez-vous? Quelle est votre culture ou même votre religion? Quelle place prend-elle dans votre vie et dans vos œuvres?
  • Dans quelles conditions créez-vous? Avec quels moyens?
  • Quelle est votre démarche artistique? Sur quoi est-elle fondée? Pourquoi peignez-vous?
  • Quelle est votre motivation première? Peindre pour le plaisir et pour vous? Peindre pour vendre et gagner votre vie? Peindre pour exprimer une idée, un concept ou autre?
  • Quels étaient vos objectifs lorsque vous avez fait ces œuvres? Aviez-vous des défis à surmonter?
  • Quels médiums et quelles techniques utilisez-vous?
  • Recherchez-vous la flatterie ou vous êtes prêt à avoir l’heure juste?
  • Êtes-vous vraiment sérieux et prêt à mettre les efforts nécessaires pour améliorer vos aptitudes et vos connaissances ou faites-vous seulement tâter le terrain sans vraiment vouloir vous investir?

Sans avoir au moins un aperçu de ces informations, je trouve ça impossible de faire une critique juste et pertinente de votre travail. On ne critique pas de la même façon le travail d’un débutant sans formation, celui d’un artiste ayant suivi quelques cours, mais qui cherche encore un style qui lui soit personnel, celui d’un peintre engagé voulant passer un message politique ou religieux et bousculer les gens et celui d’un peintre qui souhaite seulement avoir du plaisir et enjoliver ses murs. Impossible sans en savoir plus.

Conseils généraux

Puisque je ne vous connais pas, je ne peux que vous donner des conseils généraux :

  • Apprenez ou révisez les éléments du design et de la composition.
  • Approfondissez votre connaissance du ou des médiums que vous utilisez afin de bien le(s) maîtriser.
  • Pratiquez, pratiquez, pratiquez.
  • Soyez patient avec vous-même. La peinture, ça ne s’apprend pas du jour au lendemain. Même si vous peignez toute une vie, vous continuerez à apprendre à chaque nouvelle séance.
  • Développez votre aptitude à l’autocritique. À ce sujet, lisez les deux articles suivants publiés sur le blog :

Le manque de temps

La dernière raison pour laquelle je ne critique pas vos œuvres, c’est par manque de temps. Apprendre à vous connaître, même sommairement, demande de nombreux échanges de courriels ou une conversation, la visite de votre site internet, de votre page Facebook ou autre, l’analyse des œuvres, la rédaction d’une critique et de conseils pertinents tout ça avec doigté afin de guider sans blesser. Ça prend beaucoup plus de mon temps que vous ne l’imaginez. Je suis désolée, mais je ne peux plus me permettre de le faire bénévolement.

Je préfère aider et inspirer le maximum de gens possible par le blog. Au moins, les heures que je passe chaque semaine à écrire servent à des centaines de personnes (et même plus pour certains articles).

Cela dit, dans le cadre d’un service de consultation privé au cours duquel nous aurions eu le temps d’échanger un peu ensemble, la chose pourrait se faire. Je n’offre pas un tel service pour l’instant, mais c’est à l’étude pour 2019.

Merci de votre compréhension et à la prochaine,

Autres articles

Pin It on Pinterest