Sortir de sa zone de confort

En peinture comme dans la vie, sortir de sa zone de confort et de sa routine permet d’évoluer surtout si on le fait en pleine conscience et avec l’esprit ouvert. Se mettre volontairement en état d’instabilité ou de découverte (selon notre perception des choses), demande cependant du courage.

Ce feu incontrôlable. Oeuvre numérique tirée d'un dessin original au feutre sur papier. Janvier 2013. © 2013, Janvier 2013.

Ce feu incontrôlable.
Oeuvre numérique tirée d’un dessin original au feutre sur papier.
Janvier 2013.
© 2013, Janvier 2013.

Sujet, couleurs et perte de contrôle

Peut-être est-ce parce que je n’ai pas encore trouvé « mon style », mais j’essaie d’éviter le confort en m’imposant, à chaque œuvre, un défi. Cela me donne l’impression d’évoluer et me permet de découvrir du nouveau. Je trouve cela stimulant. Dans le cas de celle que je vous présente aujourd’hui, je me suis intéressé à un sujet que je connais peu : le feu. De plus, j’ai choisi une palette de couleurs s’éloignant de celle que j’affectionne habituellement. Le résultat? Une œuvre, qui non seulement m’a mise dans un inconfort relatif lors de sa création, mais dont la résultante me laisse perplexe…. J’aime et je n’aime pas.  Je l’apprécie et la rejette tout à la fois. Pour être exacte, c’est l’impression de perte de contrôle que j’apprécie le moins et pourtant, je l’ai souhaité en privilégiant la spontanéité et l’intuition lors de sa création… Et en y pensant bien, cette même perte de contrôle n’est-elle pas souvent associée à l’élément feu? …

Détails techniques

En ce qui concerne l’aspect technique, cette œuvre, comme presque toutes celles que je fais depuis 18 mois, a été réalisé en transe légère avec l’intention, cette fois-ci, de canaliser les aspects bénéfiques de l’élément feu. Elle a été dessinée tout d’abord au feutre sur papier Bristol, puis numérisée et mise en couleurs avec le logiciel Gimp et ma fidèle tablette graphique Wacom.

En passant, j’ai eu le logiciel Corel Painter en cadeau récemment. Je vous en parlerai bientôt !

À la prochaine,

Louise

Pin It on Pinterest