À lire intuitivement

La peinture numérique que je vous présente aujourd’hui s’intitule « Sur le sentier ». Comme le dit si bien le dictionnaire Larousse, le mot « sentier » peut se définir comme un chemin étroit ou une voie que l’on suit pour atteindre un but. Cette œuvre numérique évoque chez moi la voie du développement personnel qui marque ma vie, mais libre à vous de l’interpréter à votre façon ou tout simplement de vous laisser entraîner par ses couleurs vives et son mouvement. Intellectualiser une œuvre intuitive spontanée, n’a pour moi pas de sens, mais il est parfois impossible d’y échapper; cela rassure le mental. L’idéal serait de lire cette œuvre de la même façon qu’elle a été créée, c’est-à-dire intuitivement, sans passer par la raison…

"Sur le sentier" Peinture numérique originale. Juillet 2013. © 2013, Louise Lamirande.

« Sur le sentier »
Peinture numérique originale. Juillet 2013.
© 2013, Louise Lamirande.

Aspect technique

Cette peinture numérique a été une occasion d’explorer de nouvelles « brosses » numériques avec le logiciel Painter 12 de Corel dans la catégorie « Liquid Ink ». En fait, j’ai principalement travaillé avec l’une des brosses (fall foliage) offertes gracieusement par Skip Allen sur son blog. J’aime l’effet de texture de cette brosse qui me rappelle le pastel sec, par contre, à cause d’une incompatibilité entre les médiums, je n’ai pas trouvé comment modifier la peinture numérique avec les « blenders ». Je vais devoir explorer ce sujet plus en profondeur…

De plus, j’ai intégré une texture légère de canevas (la définition de l’image sur le site ne permet malheureusement pas de la voir) à la peinture. Painter 12 le permet aisément et contrairement à une peinture tangible, il est possible de choisir sur quoi va reposer la peinture (canevas, papier, pierre, etc.) et de varier l’intensité de la texture et l’orientation de la lumière sur cette texture après avoir terminé de peindre ! Ah les atouts du numérique…

À bientôt,

Louise

Pin It on Pinterest