Des documents insipides et sans punch

Une chose qui ne cesse de m’étonner est à quel point certains des aspects du métier d’artiste sont conventionnels et manquent tout à fait de créativité. Prenez l’exemple du curriculum vitae, de la démarche artistique et de la biographie d’artiste. Les quelques livres que j’ai consultés, de même que les nombreux articles lus sur internet offrant des conseils sur la façon de composer de tels documents manquent totalement d’imagination. Ils ne proposent que de se conformer à des standards rendant le tout uniforme, insipide et sans punch et ça me donne le goût de faire comme ce chien…

Photo Microsoft.

Photo Microsoft.

Voyez l’exemple de curriculum d’artiste professionnel proposé par le Regroupement des Artistes en Arts Visuels du Québec (RAAV) sur cette page (ce lien n’est plus valide, désolée!), tout en bas, ou cliquez sur le lien suivant : (CV) 2007 par le RAAV.

Un exemple de CV d'artiste professionnel offert par le RAAV.

Un exemple de CV d’artiste professionnel offert par le RAAV.

L’exemple des graphistes et autres créateurs

Ce n’est toutefois pas le cas des graphistes et les créateurs du web qui sont eux encouragés à se démarquer et à montrer toute la créativité dont ils sont capables. Jetez un coup d’œil à cette liste de 55 CV originaux vous verrez mieux ce que je veux dire.

Je sais bien que les artistes en arts visuels n’ont pas nécessairement les compétences graphiques pour créer de tels documents eux-mêmes, mais il me semble que le CV devrait porter la marque du peintre et ne pas être qu’une liste d’items écrits en noir sur fond blanc.

Et c’est sans parler du langage hermétique que plusieurs artistes utilisent pour composer eux-même, souvent à la troisième personne, un texte décrivant leur démarche artistique. Décidément, je ne suis pas une fan de cette approche, mais je dois avouer que la pression est forte pour produire ce genre de document.

Un peu d’humour

Sur une note différente, voici quelques outils disponibles gratuitement en ligne qui vous permettront de vous changer les idées avec une touche d’humour lorsque viendra le temps pour vous de composer ou de retoucher votre curriculum, votre bio ou votre démarche artistique. Ces outils permettent de générer en quelques minutes une critique d’art au vocabulaire alambiquée, une biographie d’artiste cocasse et même une démarche artistique troublante de réalisme…

La plupart de ces générateurs sont en anglais, mais si vous souhaitez pousser le ridicule encore plus loin, utilisez Google Translate pour traduire le texte proposé et amusez-vous en lisant ce que ça donne!

La critique d’art

Sélectionnez un élément dans chacune des 4 colonnes proposées et une phrase sera générée automatiquement pour vous.

Dans ce cas-ci, il suffit d’entrer un nombre à 5 chiffres pour obtenir une phrase du style :

« Je trouve ce travail ludique en raison de la façon dont les suggestions optiques de la facture font résonance avec les grandes carcasses. »

ou

« Bien que je ne sois pas un peintre, je pense que les qualités subaquatiques des motifs égyptiens dénotent une participation dans le dialogue critique des années 90. »

La biographie et la démarche artistique

Dans ce cas-ci, il suffit de répondre à quelques questions et une fausse page de journal mettant en vedette un article vous concernant est générée.

Celui-ci demande de remplir un très bref questionnaire et de cocher quelques cases. Le résultat ressemble plus à une démarche artistique qu’à une réelle biographie. Après traduction avec Google Translate et quelques corrections, voici ce que ça donne :

« Louise Lamirande (1965, Québec, Canada) fait de la peinture numérique et des œuvres en techniques mixtes. En remettant en cause la notion de mouvement, Lamirande se questionne sur la dynamique du paysage, y compris la manipulation de ses effets et les limites du spectacle basé sur nos hypothèses de ce que le paysage signifie pour nous. Plutôt que de présenter une réalité factuelle, une illusion est fabriquée afin d’évoquer les royaumes de notre imagination.

Ses peintures ne se réfèrent pas à une forme reconnaissable. Les résultats sont déconstruits dans la mesure où le sens est déplacé et l’interprétation possible devient multiforme. En appliquant l’abstraction, elle trouve que le mouvement révèle une maladresse inhérente, un humour qui fait écho à nos propres vulnérabilités. L’artiste considère également le mouvement comme une métaphore de l’homme en recherche constante qui fait l’expérience d’une perte continue.

Ses travaux isolent les mouvements des êtres humains et/ou des objets. Ce faisant, de nouvelles séquences sont créées qui révèlent une relation inséparable entre le mouvement et le son. En explorant la notion de paysage d’une manière nostalgique, elle crée des moments personnels intenses magistralement créés par des règles et des omissions, l’acceptation et le refus, leurrant l’observateur qui tourne en rond.

Ses œuvres établissent un lien entre la réalité du paysage et celle imaginée par son concepteur. Ces travaux portent sur des questions concrètes qui déterminent notre existence. Louise Lamirande vit et travaille actuellement à Laval. »

Ça ressemble tellement à une véritable démarche artistique que ça en est troublant vous ne trouvez pas?

Et encore d’autres pour vous amuser

Allez, un peu de sérieux

Bon. Fini les folies! Je dois maintenant m’atteler à la tâche, qui vous pouvez le deviner me rebute, celle de recomposer ma bio, ma démarche artistique et mon cv et de mettre le tout en anglais afin de les présenter à un magazine d’art américain. Je sens que ça va me prendre une bonne dose de courage et de sérieux ! 😉

À la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest