Des souvenir réinventés

Aujourd’hui, je vous présente mon premier paysage hivernal qui se trouve aussi à être la dernière peinture numérique de la série inspirée de mon enfance. En passant, j’ai finalement trouvé un nom à cette série. Il s’agit de : Souvenirs réinventés.

Cette série m’a permis de faire un retour en arrière et de laisser ressurgir des souvenirs agréables de mon passé. En cours de processus, je me suis rendu compte à quel point la mémoire est sélective, modifie la réalité avec les années et, en quelque sorte, réinvente l’histoire tout en la teintant d’une couleur nouvelle. La mémoire est non seulement une faculté qui oublie, mais qui invente. Elle imagine un passé qui n’a jamais réellement eu lieu…

"Sur la piste enneigée, éblouissement" Peinture numérique intuitive de la série : "Souvenirs réinventés". Janvier 2015. © 2015, Louise Lamirande.

« Sur la piste enneigée, éblouissement »
Peinture numérique intuitive de la série : « Souvenirs réinventés ».
Janvier 2015.
© 2015, Louise Lamirande.

Un premier paysage hivernal

La peinture numérique « Sur la piste enneigée, éblouissement » est une première pour moi. En effet, je n’avais jamais fait de paysage hivernal auparavant. C’est dans un esprit d’aventure que je me suis lancée et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat final, même si j’ai traversé toute une série de doutes en cours de route.

Elle évoque pour moi les promenades en ski de fond que je faisais pendant les vacances des Fêtes dans un petit boisé à distance à pied de chez moi accompagné d’un ami. La neige tombait en gros flocons et le silence n’était troublé que par le bruit des skis glissant sur la neige fraîche, le frottement des vêtements, notre respiration intensifiée par l’effort et un pic-bois en plein travail au loin…

Détail no.1 de la peinture numérique intuitive "Sur la piste enneigée, éblouissement" Janvier 2015. © 2015, Louise Lamirande.

Détail no.1 de la peinture numérique intuitive « Sur la piste enneigée, éblouissement »
Janvier 2015.
© 2015, Louise Lamirande.

Pas de photos

Pour ceux et celles qui se posent la question, je ne travaille pas à partir de photos. Je pourrais le faire pourtant puisque le logiciel que j’utilise (Painter de Corel) est reconnu pour sa capacité à créer des peintures à partir de photos.

Je préfère de beaucoup peindre à partir d’un canevas numérique vierge et sans image de référence. Je m’abandonne simplement dans le processus intuitif et laisse surgir des formes et des couleurs évocatrices plutôt que de chercher à représenter le réel.

Détail no.2 de la peinture numérique intuitive "Sur la piste enneigée, éblouissement" Janvier 2015. © 2015, Louise Lamirande.

Détail no.2 de la peinture numérique intuitive « Sur la piste enneigée, éblouissement »
Janvier 2015.
© 2015, Louise Lamirande.

Petit récapitulatif

Voici un récapitulatif des peintures numériques de la série « Souvenirs réinventés » qui se termine avec la peinture d’aujourd’hui : « Sur la piste enneigée, éblouissement ».

La prochaine série

Pour la prochaine série de peintures numériques, j’ai envie de quelque chose de nouveau. Je suis dans une phase exploratoire en ce moment. J’étudie la possibilité de créer des peintures numériques en fusionnant plusieurs peintures en techniques mixtes numérisées. Je vous tiendrai au courant de l’évolution du projet à mesure de son avancée.

Merci de votre présence et de vos témoignages d’appréciation au cours de cette série et à bientôt,

test signature personnalisée_120px

Pin It on Pinterest