Pour ceux et celles qui aimeraient regarder au-dessus de mon épaule lorsque je peins, je vous ai préparé une vidéo. Ça fait longtemps que je souhaitais en faire une, mais j’attendais d’avoir un meilleur équipement pour le faire : un appareil photo puissant, un solide trépied, un éclairage de pro, etc. Mon côté perfectionniste dans toute sa force!

Enlever le pied du frein

Je réalise que ce désir que tout soit parfait avant de faire un pas en avant est un frein majeur dans ma vie professionnelle. Afin de m’en affranchir ne serait-ce qu’un peu, j’ai décidé de ne plus attendre les conditions idéales de tournage et de procéder avec les moyens dont je dispose en ce moment, c’est-à-dire avec mon vieil appareil photo. J’espère que vous apprécierez, malgré tout.

Aperçu de la vidéo. Juin 2015. © 2015, Louise Lamirande.

Aperçu de la vidéo.
Juin 2015.
© 2015, Louise Lamirande.

Encre Adirondack de Ranger et alcool isopropylique

Dans cette vidéo, je réalise deux peintures à l’encre à base d’alcool de la marque Adirondack de la compagnie Ranger sur papier Yupo (appelé Lanavanguard outre-Atlantique). Je fais aussi largement usage d’isopropanol à 99 % (alcool isopropylique à très forte concentration).

Vous vous rendrez compte que je n’utilise aucun pinceau. Je préfère travailler de cette façon avec les encres à l’alcool, mais rien n’empêche de le faire ou d’utiliser des feutres ou un feutre-mélangeur rempli de solvant pour travailler la surface de façon détaillée.

Pas de glacis acrylique cette fois-ci

La principale différence entre les deux peintures réalisées dans cette vidéo et la plupart de celles que j’ai peintes jusqu’à maintenant est l’absence de glacis acrylique. Comme je l’expliquais à l’une des lectrices du blogue, j’utilise habituellement le glacis acrylique afin d’isoler et de protéger une couche d’encre avant d’en appliquer une autre. Ça évite que la première se remette en mouvement dès qu’on applique d’autres encres. L’ajout de glacis permet aussi d’ajouter de la texture à la peinture.

Les encres et votre santé

Je ne le dirai jamais trop souvent, prenez soin de votre santé et protégez-vous lorsque vous peignez.  Avant d’utiliser des encres à base d’alcool, équipez-vous d’un masque contre les matières organiques volatiles ou travaillez dans un endroit très bien aéré sinon, vos poumons s’en ressentiront rapidement. Croyez-moi sur parole, j’en ai fait l’expérience à mes dépens et je n’en suis pas fière. Pensez aussi à protéger vos yeux des éclaboussures et vos mains des colorants chimiques.

Vous avez aimé?

Si vous avez aimé cette vidéo, malgré ses imperfections, faites-moi le savoir afin de m’encourager à en faire d’autres, sinon, mon côté perfectionniste boycottera à coup sûr toutes tentatives ultérieures 😉

À la prochaine,

test signature personnalisée_120px

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest