Dessin du 20 avril 2012

Un cas particulier

Le dessin que je vous présente aujourd’hui est différent des autres. Habituellement, du moins jusqu’à maintenant, je n’ai aucune idée à quoi vont ressembler les dessins canalisés avant de les réaliser. Je n’en connais pas les formes, les couleurs, la composition, ni les textures. Je laisse aller le processus intuitif de canalisation faire le travail à travers moi.

Le résultat d’une vision

Le cas du dernier dessin est différent en ce sens qu’il résulte d’une vision intérieure que j’ai eue lors d’une méditation, le 10 avril dernier. La vision était tellement claire et prolongée que j’ai pu en voir tous les détails. J’ai donc décidé dans faire un dessin afin d’en conserver la trace.

Vision du 10 avril 2012. Oeuvre numérique à partir d'un dessin original au feutre sur papier. 17 avril 2012. © 2012, Louise Lamirande.

Vision du 10 avril 2012.
Oeuvre numérique à partir d’un dessin original au feutre sur papier.
17 avril 2012.
© 2012, Louise Lamirande.

La mise en dessin de la vision

Quelques jours plus tard, j’ai tenté de reproduire ma vision directement à l’ordinateur grâce à ma tablette graphique. Malheureusement, je n’y suis pas arrivée.  J’étais incapable de reproduire l’inclinaison de la forme, les pétales/hélices, ni l’énergie chargeant cette vision. J’ai donc décidé, le 20 avril de m’essayer en faisant le dessin à la main cette fois-là. Trouvant le résultat satisfaisant, j’ai ensuite numérisé le dessin et ajouté les couleurs à l’ordinateur. Le tout a été fait en suivant le même processus de canalisation que d’habitude, mais cette fois-ci, avec l’intention de ne canaliser que l’énergie nécessaire pour donner vie au dessin et non de canaliser le dessin proprement dit.

D’autres à suivre?

Je souhaite refaire l’expérience de cette forme de méditation dans les prochaines semaines. Peut-être aurais-je d’autres visions que je pourrai partager avec vous…

À la prochaine,

Louise

Pin It on Pinterest