6 façons de créer de la profondeur dans une peinture

par | 7 Nov, 2019

« The Card Sharp on the Boulevard » -1806.
Louis-Léopold Boilly (French, 1761 – 1845)
Aujourd’hui, je vous présente divers moyens permettant de créer une illusion de profondeur et d’espace dans vos peintures. Bien qu’ils soient essentiels à connaître et à maîtriser dans la peinture réaliste, l’intérêt de ces moyens n’est pas à négliger en peinture abstraite, même si leur utilisation y est moins systématique.

La liste

Alors, quels sont ces moyens ? Les voici…

1  Les éléments qui se chevauchent

Lorsque certains éléments sont partiellement cachés par d’autres, cela crée un effet de profondeur. C’est très visible dans la peinture ci-dessous. Regardez comment la disposition des femmes donne l’illusion qu’elles sont les unes derrière les autres.

« The Coleman Sisters » (1844).
Thomas Sully (1783 – 1872).
2  L’emplacement des éléments dans le tableau

Les éléments placés au bas d’un tableau vont donner l’illusion d’être plus à l’avant que les autres. Dans la peinture japonaise ci-dessous (Wikimedia.org), les personnages sont tous sensiblement de la même grandeur. Ce qui donne l’impression de profondeur est l’endroit où ils sont placés.

Bataille de la période Sengoku. Wilimedia.org.
3  Les ombres

Celles sur les objets et les ombres portées augmentent l’effet de volume et d’espace.

4  La perspective linéaire

À un ou plusieurs points de fuite, c’est probablement l’un des éléments les plus connus pour créer une sensation de profondeur et d’espace, mais aussi l’un des plus négligés par les débutants en peinture selon moi.

Voici un exemple de peinture faisant appel à la perspective linéaire.

Oeuvre de Piero della Francesca.
5  La perspective atmosphérique

Plus un élément est prétendument près, plus il sera peint avec des contours clairement définis, des textures détaillées et des couleurs intenses. Plus un élément doit être perçu comme étant éloigné, plus ses contours seront flous, ses textures moins précises et ses couleurs atténuées.

Comme vous pouvez le voir dans la peinture de Joseph Wright ci-dessous, les parois de la caverne sont détaillées et les couleurs intenses. Plus on « s’éloigne » dans le paysage, plus les couleurs et les détails sont atténués.

Peinture par Joseph Wright.
Pixabay.com
6  Les couleurs

Visuellement parlant, les couleurs chaudes créent l’illusion de rapprocher les objets, tandis que les couleurs froides les éloignent. C’est pourquoi vous verrez souvent un paysage de terres brunes aux couleurs chaudes avec des montagnes bleutées au loin comme c’est le cas dans la peinture suivante de Charles Wilson. Oui, il y a du rose et du jaune au loin, mais si vous considérez l’ensemble de la peinture, vous constaterez que les couleurs sont plus chaudes, avec les bruns et les orangers, à l’avant-plan. Cette peinture est aussi un autre exemple de perspective atmosphérique.

 

Peinture par Charles Wilson.
Source : Pixabay.com

Comme vous le voyez, il existe plusieurs façons de créer une illusion d’espace dans un tableau. En général, plus la peinture est réaliste, vous avezà employer avec maitrise l’ensemble de ces façons de faire.

Pour ce qui est de la peinture abstraite, vous avez le choix ou non de faire appel à un ou plusieurs des moyens mentionnés précédemment. L’abstrait permet de pousser à fond les limites de ces moyens (je pense entre autres à certaines formes d’art abstrait géométrique et à des œuvres entièrement constituées de lignes courbes noires et blanches créant l’illusion de forme en 3 dimensions), ou d’éviter totalement tous ces moyens afin de mettre l’accent sur l’aspect 2D, sans espace, sans profondeur et non réaliste de l’oeuvre. Tout est possible !

J’espère que vous avez aimé ce bref survol.

Merci d’être là et à la prochaine,

Louise

Pin It on Pinterest