Êtes-vous de ces personnes qui peignent de façon réaliste, mais qui aimeraient faire de l’abstrait ou du moins ajouter une touche d’abstraction à leurs peintures figuratives sans savoir comment vous y prendre? Vous n’êtes pas seule! Je ne compte plus les fois où on m’a exprimé ce souhait, soit en personne, via le blog ou les réseaux sociaux. C’est pourquoi je vous présente aujourd’hui 7 façons d’y arriver.

Se lancer dans l’abstraction pure sans aucune référence à la réalité, surtout si vous n’en avez jamais fait, c’est une aventure qui vous sort totalement de votre zone de confort.  Vous ne savez pas par où commencer ni comment vous y prendre. C’est tout à fait compréhensible! Toutefois, si vous utilisez la réalité comme point de départ à l’abstraction, ça devient beaucoup plus facile.

Les trucs

Voici des trucs qui se servent de la réalité comme source d’inspiration à la création d’œuvres abstraites.

Pour plus de rapidité, j’ai utilisé le logiciel Painter de Corel afin de créer les exemples illustrant cet article. Je suis bien consciente que ce ne sont pas des chefs d’œuvres, mais j’espère qu’ils vous aideront à mieux imaginer tout le potentiel qu’il y a dans ces quelques trucs.

  1. Simplifiez votre sujet à l’extrême. Éliminez tous les détails en ne vous intéressant qu’aux formes et aux lignes.
  2. Choisissez un sujet réaliste (paysage, nature morte, portrait) et n’en peignez qu’un détail, de sorte qu’il soit impossible d’en déterminer l’origine. Imaginez que vous regardez votre sujet avec une loupe, un microscope ou un zoom. Intéressez-vous seulement à une toute petite partie de votre sujet.
  3. Déformez la réalité. Modifiez la dimension de certaines parties ou de certains éléments de votre sujet. Jouez avec les volumes, les dimensions relatives, les lignes. Par exemple, une maison pourrait devenir plus grande qu’une montagne, une poire se tordre, une route droite devenir un parcours en zigzag.
  4. Modifiez le contraste de votre sujet. Augmentez ou réduisez le niveau de contraste de la totalité ou d’une partie de votre sujet.
  5. Modifiez les couleurs. Une pomme peut devenir une sphère violette; un sapin, une forme conique orange.
  6. Remplacez vos petits pinceaux par des instruments beaucoup plus gros ne permettant pas la même précision. Vous n’aurez pas le choix d’éliminer les détails. Exemples : rouleau encreur, éponge, bout de plastique du genre carte de crédit, spatule en silicone, etc.
  7. Aidez-vous d’un logiciel ou d’une application. Modifiez la photo de votre choix avec un logiciel ou une application. Jouez avec la couleur, les contrastes, les filtres et inspirez-vous du résultat afin de réaliser votre peinture.

N’hésitez pas à utiliser plus d’un truc en même temps ! Le degré de réalisme qui apparaîtra dans vos œuvres dépendra de l’intensité des modifications que vous aurez apportées au sujet de départ.

Lorsque vous serez à l’aise avec ces petits trucs et que vous aurez pris de l’assurance, il vous sera ensuite beaucoup plus facile de poursuivre votre aventure en peinture abstraite sans aucune référence à la réalité ou bien à explorer toutes les variantes entre le figuratif et l’abstraction pure.

À vous maintenant!

Merci de votre présence et à bientôt,

Autres articles

Pin It on Pinterest