8 Questions essentielles pour bien démarrer un blog d’artiste

par | 12 Sep, 2019

Photo : Free-Photos/Pixabay.com

Il y a des choses que j’aurais aimé savoir lorsque j’ai commencé à bloguer en 2008. Des choses qui m’auraient évité bien des écueils et fait gagner du temps. Si vous songez à démarrer un blog prochainement ou que vous en avez un depuis peu et que vous ne savez pas très bien quelle direction lui donner, je vous propose de lire ce qui suit. Et si vous n’êtes pas encore certain(e) de vouloir un blog, consulter les liens suggérés à la fin de cet article qui vous aideront à prendre une décision éclairée.

Les questions

Voici une liste de questions qui vous permettront de mieux orienter la création de votre blog. Le sujet est vaste et il y a beaucoup de détails techniques que je ne peux couvrir ici, mais en répondant à ces questions vous aurez l’essentiel pour commencer votre aventure sur les meilleures bases possible.

1. Pourquoi je souhaite bloguer?

Connaître la réponse à cette question est primordial selon moi, car ça va influencer l’ensemble des décisions et des actions que vous allez prendre par la suite.

Souhaitez-vous :

  • partager vos connaissances
  • échanger avec d’autres artistes
  • garder le contact les étudiants qui suivent vos cours et vos ateliers et en attirer d’autres
  • offrir de l’information s’adressant à vos collectionneurs (expositions en solo, nouvelles œuvres, meilleure façon d’éclairer, de protéger ou d’encadrer vos œuvres, etc.)
  • promouvoir les services ou les produits que vous offrez (cours, peintures, coaching, création d’œuvres personnalisées, etc.)
  • informer les gens sur les expositions ou les événements culturels de votre région
  • ou autre?

2. Qu’est-ce que j’ai à offrir aux autres?

Selon mon expérience, voici les 4 principales raisons pour lesquels les gens s’intéressant à la peinture et aux arts naviguent sur internet :

  1. Ils cherchent de quoi nourrir leur imagination, leur créativité et se distraire.
  2. Ils souhaitent apprendre, trouver des réponses à leurs questions et améliorer leurs compétences.
  3. Ils veulent des trucs ou des astuces pour améliorer leur cheminement artistique ou leur carrière.
  4. Ils veulent acheter des œuvres d’art.

On pourrait penser qu’un blog tourne nécessairement autour de la vie et de l’expérience de la personne qui écrit sur le blog, mais ce n’est souvent pas le cas. En fait, à moins que vous ayez un bagage personnel très pertinent et intéressant à partager ou que vous soyez une célébrité, les personnes naviguant sur internet cherchent avant tout à améliorer leur vie et à répondre à leurs besoins. Ils ne cherchent pas à tout savoir sur vous.

Le contenu de votre blog a donc plus de chance d’être aimé s’il tourne autour des besoins des visiteurs et non autour de vous.

3. Qui sont mes lecteurs cibles ?

Le contenu que vous offrez sur un blog, la façon dont vous le présentez et le niveau de langage employé, dépend de qui est votre lecteur cible.

Par exemple, si vous vous adressez à des peintres professionnels ou à des débutants en peinture, vous n’utilisez pas le même vocabulaire spécialisé ni n’aborderez les mêmes sujets.

La même chose si vous faites de l’art actuel et souhaitez attirer un lectorat de galeristes et de collectionneurs à la poche profonde, ou si vous faites des portraits sur mesure de vaches et courtisez les amateurs de foires agricoles. Vous devez adapter votre contenu et la façon de le présenter en conséquence.

4. Un blog, un vlog, un podcast ou un mélange?

Un autre point important à décider est la forme que prendra votre blog.

Si vous êtes plus à l’aise à vous exprimer verbalement que par écrit, un vlog (blog sous forme de vidéos) ou même un podcast (baladodiffusion) pourrait mieux vous convenir qu’un blog traditionnel. Notez que l’un n’exclut pas l’autre. Vous pouvez très bien insérer des vidéos-blog ou un podcast dans un billet de blog de forme plus traditionnel.)

Pile de monotypes fraîchement identifiés et signés.
© Louise Lamirande

5. Quelle plateforme?

Les outils offerts pour démarrer un blog ont bien changé depuis que j’ai démarré mon premier en 2008. C’est pourquoi je vous suggère de lire cet article publié sur le site Opportunités Digitales passant en revue les 10 meilleures plateformes pour boguer. 

Informez-vous avant de prendre votre décision.

Notez qu’il y a aussi toute une panoplie de compagnies qui proposent la construction de sites internet pour les artistes et les photographes. Encore là, lisez bien toute l’information disponible avant de vous lancer et n’hésitez pas à communiquer avec ces entreprises si vous avez des questions.

Faites également une recherche pour connaître le degré de satisfaction de la clientèle. Parfois le site est apparemment en français, mais le service à la clientèle dans cette langue est tout simplement absent ou laisse à désirer.

Personnellement, j’ai une préférence pour WordPress. La version hébergée par WordPress https://fr.wordpress.com/create-blog/ est plus facile à apprendre pour ceux et celles qui ne sont pas très technos.

Pour les plus aventureux, l’autohébergement offre une plus grande liberté, mais exige plus de vous. En plus, ce n’est pas gratuit.

6. Suis-je prêt(e) pour du long terme?

Il faut être réaliste. Ce n’est pas parce que vous venez de publier votre premier article de blog que votre nom va être sur toutes les lèvres. Visez le long terme. À moins d’être un expert en contenu internet et en marketing ou d’être déjà très populaire en dehors de votre blog, ça pourrait prendre des mois, voire des années avant que votre blog décolle vraiment.

7. Combien de temps puis-je consacrer à ce blog ?

Bloguer prend du temps. Il est certain que si vos billets de blog ne contiennent qu’une photo de votre dernière œuvre accompagnée d’une brève description et d’un lien vers PayPal, ça ne vous prendra que quelques minutes à le composer et à l’éditer, mais si vous publiez des articles à contenu comme celui-ci qui demande de la réflexion et de la recherche, vous pourriez bien y passer plus d’une journée!

Le temps dont vous disposez déterminera la fréquence de publication de vos articles de blog.

En passant, je vous suggère de toujours publier à la même fréquence, idéalement le même jour, et au même moment de la journée. Les habitués de votre blog sauront à quoi s’attendre de vous.

8. Le sujet me passionne-t-il vraiment?

Il est bien plus facile, agréable et motivant d’écrire régulièrement sur un sujet qui vous passionne, surtout sur le long terme. Ce n’est toutefois pas nécessaire de connaître le sujet à fond. Vous apprendrez en cours de route comme la plupart de vos lecteurs et lectrices.

Pour terminer, je vous suggère deux articles publiés sur le blog :

J’espère que cet article vous aidera à démarrer votre blog avec confiance et une vision plus clair de ce que vous souhaiter accomplir.

Merci d’être là et à bientôt,

Louise

Pin It on Pinterest