Ces minutes qui s’additionnent font toute la différence

Ces minutes qui s’additionnent font toute la différence

Les raisons pour ne pas faire de l’art sont nombreuses, mais je crois que celle qui est le plus souvent évoquée est le manque de temps. Entre le travail, les enfants, les petits-enfants, les tâches domestiques, le jardinage, les activités sociales ou sportives et autres, trouver du temps pour faire des activités créatives comme la peinture, le collage ou du dessin semble parfois utopique. Pourtant peu de temps est nécessaire pour faire de grandes choses. Faites le calcul…

Et si vous plongiez dans ce que vous évitez ?

Et si vous plongiez dans ce que vous évitez ?

Est-ce que certaines couleurs vous rebutent ou vous mettent mal à l’aise ? Est-ce qu’une partie de vous souhaite faire du croquis alors qu’une autre trouve toutes sortes de raisons pour ne pas en faire ? Évitez-vous certains sujets, techniques ou médiums dans vos peintures ? Fuyez-vous ? De quoi avez-vous peur ? Et si vous cessiez ne serait-ce qu’un moment  et que vous plongiez dans ce que vous évitez ?

Mieux vieillir en ayant une vie créative

Mieux vieillir en ayant une vie créative

Avoir une vie créative même à un âge avancé est bénéfique pour vous. Ce n’est pas moi qui le dis, mais des experts en gériatrie, en psychologie et en thérapie par l’art !Même si vous aimez faire de l’art ou des activités créatives, plusieurs raisons pourraient vous amener à cesser d’en faire en vieillissant. Par exemple, la perte de votre conjoint, le besoin d’assister l’un de vos proches au cours d’une longue maladie, une perte de mobilité, des troubles de la vue, un …

Et si vos multiples passions formaient un tout cohérent ?

Et si vos multiples passions formaient un tout cohérent ?

Avez-vous déjà entendu le discours de Steve Jobs aux étudiants de l’université Stanford de Californie en juin 2005 ? Il y raconte trois histoires tirées de sa vie. Il conclut la première en disant ceci :  « Vous ne pouvez relier les points en regardant vers l’avant, vous ne pouvez les relier qu’en regardant en arrière. Alors vous devez croire que les points vont en quelque sorte se relier dans le futur. Vous devez croire en quelque chose – vos tripes, le destin, la vie, le karma,… »

Faire de l’art malgré tout

Faire de l’art malgré tout

Aujourd’hui, j’aimerais faire une importante mise au point. Au cours des derniers mois, j’ai souvent parlé des difficultés reliées à l’expression de la créativité sur le blog. Je l’ai fait dans l’intention de vous informer, de vous aider à passer au travers de ces obstacles le plus aisément possible et de faire en sorte que vous ne vous sentiez pas seul à vivre tout ça. J’espère toutefois que vous avez compris que je ne souhaite surtout pas vous décourager !

Les multiples visages de la culpabilité et quoi en faire

Les multiples visages de la culpabilité et quoi en faire

Dans le domaine créatif, la culpabilité se présente sous de multiples visages. Ses effets pervers sont responsables de beaucoup de malaises et de souffrances qui vont parfois jusqu’à freiner ou même totalement bloquer notre expression créative. Pourtant, je trouve qu’on en parle peu et c’est vraiment dommage parce que c’est un problème bien réel. Aujourd’hui, je vais donc parler de culpabilité et vous proposer quelques façons d’en réduire les effets négatifs…

Pin It on Pinterest