Peindre avec une palette de couleurs limitée, ce que j’en ai appris

Peindre avec une palette de couleurs limitée, ce que j’en ai appris

Jusqu’à récemment, je n’avais à peu près jamais peins avec du noir et rarement avec une gamme de couleurs restreinte. J’étais une « couleur junkie » comme plusieurs d’entre vous, j’en suis certaine. Cependant, afin d’en apprendre plus sur les valeurs (ombre et lumière), j’ai décidé de faire l’expérience de peindre pendant plus d’un mois avec une palette de couleurs limitées au noir, à l’ocre et au brun. En cours de route, j’ai appris deux ou trois petites choses que je souhaite partager avec vous aujourd’hui…

Pourquoi  peindre sur papier si c’est pour ensuite le coller sur du bois?

Pourquoi  peindre sur papier si c’est pour ensuite le coller sur du bois?

Quelles sont les raisons pour lesquelles il est parfois avantageux de peindre sur papier si au bout du compte on souhaite que la peinture soit sur bois? C’est ce dont je parle dans ce qui suit. Ces dernières semaines, je vous ai montré des œuvres sur du papier Dura-Lar et du papier de riz montées sur bois. Cette fois-ci, c’est le tour d’un diptyque à l’encre acrylique sur papier à croquis semi-transparent Canson (18 lb – 30 gr).

Une première et un diptyque à l’acrylique sur papier de riz

Une première et un diptyque à l’acrylique sur papier de riz

Le papier de riz Richeson est mince et sa trame fibreuse fait penser à un tissage. L’une des faces du papier est plus lisse que l’autre. Sur quelle face est-on censé peindre ? Je n’en ai aucune idée et pour mes tests j’ai utilisé les deux côtés indifféremment. Cependant, je suppose que la surface fibreuse permet des traits moins définis et plus diffus que l’autre côté. Je devrai faire d’autres tests pour confirmer cette hypothèse. Si vous connaissez la réponse, n’hésitez pas à laisser un message à la fin de cet article!…

Coller le Dura-Lar sur du bois : l’adhésif qui fonctionne

Coller le Dura-Lar sur du bois : l’adhésif qui fonctionne

En techniques mixtes, le médium à l’acrylique sert de colle universelle pour à peu près tout : papier, carton, tissu, ficelle, sable, etc. C’est donc tout naturellement vers un médium à l’acrylique que je me suis tournée lorsque j’ai voulu monter l’une de mes peintures faites sur Dura-Lar sur un panneau de bois de style galerie. Je vous le dis tout de suite : les médiums à l’acrylique ne sont pas efficaces ni durables lorsque vient le temps de coller un film de polyester comme le Dura-Lar sur du bois peint. En apparence, ça marche, mais c’est très facile à décoller. Et pourtant…

J’ai testé la palette antiadhésive Tri-Art

J’ai testé la palette antiadhésive Tri-Art

Si vous peignez à l’acrylique, vous savez comme moi que si vous ne nettoyez pas rapidement votre palette, il devient vite impossible d’en retirer la peinture sèche. C’est pourquoi j’ai souvent utilisé de vieux couvercles en plastiques en guise de palette. Je pouvais en utiliser un par couleur, les couvrir de pellicule plastique pour quelques heures, voir une journée afin de ralentir le séchage de la peinture et simplement m’en débarrasser lorsqu’ils devenaient inutilisables.

D’une complexe simplicité : trois peintures à la cire froide et à l’huile sur fond à l’acrylique

D’une complexe simplicité : trois peintures à la cire froide et à l’huile sur fond à l’acrylique

Récemment, je vous ai montré les étapes suivies lors de la réalisation de trois peintures à la cire froide et à l’huile sur panneaux de bois et j’ai mentionné comment la peur d’aller trop loin en peinture est pour moi le signal qu’il faut que je fonce. Si vous n’avez pas lu cet article, il est ici. Aujourd’hui, je vous présente en images les trois peintures qui sont nées de ce pied de nez fait à la peur. J’aime de ces peintures leur « complexe simplicité ». Vous voyez ce que je veux dire? Malgré la simplicité de l’ensemble, lorsqu’on y regarde de plus près, on voit bien que…

Pin It on Pinterest