Avez-vous déjà entendu le discours de Steve Jobs aux étudiants de l’université Stanford de Californie en juin 2005 ? Il y raconte trois histoires tirées de sa vie. Il conclut la première en disant ceci :

Vous ne pouvez relier les points en regardant vers l’avant, vous ne pouvez les relier qu’en regardant en arrière. Alors vous devez croire que les points vont en quelque sorte se relier dans le futur. Vous devez croire en quelque chose – vos tripes, le destin, la vie, le karma, peu importe. Cette approche ne m’a jamais quitté, et ça a fait toute la différence dans ma vie.  Steve Jobs, juin 2005

Image : stux/Pixabay

Image : stux/Pixabay

J’ai réécouté le discours de Jobs il y a quelques semaines et depuis je n’arrive pas à me l’enlever de la tête.  Si ça vous tente, voici une vidéo de ce discours avec sous-titres en français. Activez les sous-titres en passant par les paramètres (la roue située en bas de la vidéo) et en choisissant la langue française.

L’ensemble du discours est fascinant, mais c’est dans les 6 premières minutes qu’il parle de « relier les points ».

En fait, si vous ne l’avez pas encore compris, lorsqu’il parle de relier des points, il fait référence à ce jeu pour enfants qui consiste à découvrir une image en reliant des points numérotés entre eux comme dans l’exemple ci-dessous.

Image originale whitney waller, red lines added - connect-the-dots, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45762476

Image originale : whitney waller, red lines added – connect-the-dots, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45762476

Des questions

Et si notre parcours artistique suivait un tracé semblable à celui de ce jeu pour enfants et qu’il suffisait de suivre son cœur pour le voir se dessiner ? Steve Jobs aurait-il raison lorsqu’il dit que nous ne pouvons tracer les liens entre ce que nous avons vécus que rétrospectivement ? Il y a quelque chose de très séduisant dans la façon de voir les choses de Steve Jobs.

La voie du coeur

Étant de nature curieuse et ayant une bonne capacité d’apprentissage dans des domaines variés, j’ai souvent souffert de ne pas avoir une ligne directrice claire à suivre devant moi. Parfois, j’ai l’impression de disperser mon énergie dans tous les sens. Peut-être êtes-vous un peu comme ça vous aussi. Cependant, si on en croit Steve Jobs, tous ces moments passés à suivre notre cœur et nos multiples passions pourraient, éventuellement, former un tout cohérent. Et ça, c’est vraiment encourageant.

J’avoue que ça tend à être vrai dans ma vie actuelle. À première vue, il ne semble pas y avoir de points en communs entre mon intérêt de longue date pour l’écriture, le développement personnel, ma quête du bien-être sous toutes ses formes, ma passion pour la peinture et ma curiosité pour les nouvelles technologies et l’internet, mais quand on prend conscience que j’ai un site internet et un blog actif qui parle de peinture et de comment mieux vivre son parcours créatif, et qu’en plus je propose des cours en ligne qui fusionnent, du moins partiellement, un peu de tout ça, il n’est plus possible pour moi de nier que Steve Jobs avait raison. Je n’ai pu voir les liens entre les points qu’en regardant vers le passé.

Une force supérieure

Maintenant, est-ce que ce parcours a été guidé par le karma, le destin, votre intuition ou une force supérieure ? À vous de répondre à ça selon vos croyances et votre vécu !

Personnellement, je crois en une force supérieure, mais je crois aussi au pouvoir des choix, des gestes, des paroles et des actions que nous posons chaque jour. Je ne pense pas que nous soyons de simples marionnettes dirigées par le destin ou autre. J’estime que nous avons le pouvoir de faire ces choix qui orientent, du moins en partie, le tracé de notre parcours artistique et le futur.

Qu’en pensez-vous ?

Et vous, que pensez-vous de tout ça ? Est-ce que ça a du sens pour vous ? Êtes-vous en accord avec la pensée qu’exprime Steve Jobs dans ce discours ? Avez-vous constaté sa véracité dans votre propre parcours artistique ? Suffirait-il vraiment de suivre son cœur ?

Laissez-moi vos commentaires ci-dessous.

Merci de votre présence et à bientôt,

 

Autres articles

Pin It on Pinterest