Cette semaine, je vous parle des cadres de la marque Apres Image vendus chez De Serres pour l’aquarelle, mais convenant aussi à d’autres techniques sur papier naturel ou synthétique. Je m’adresse donc particulièrement aux gens du Québec et du Canada puisque De Serres ne vendent qu’au Canada.

Notez que je ne suis aucunement affiliée à De Serres et que cet article n’est pas commandité.

Photos des cadres dont je parle dans l'article. © 2018, Louise Lamirande.

Photos des cadres dont je parle dans l’article.
© 2018, Louise Lamirande.

La problématique

Si vous aimez travailler sur papier, vous savez à quel point encadrer vos œuvres peut vite devenir un cauchemar et créer un trou dans votre budget créatif. Au Québec, la plupart des cadres préfabriqués qu’on trouve sur le marché sont pensés pour les photos et correspondent aux standards américains. On trouve facilement des cadres pour des images 8 x 10 po,   11 x 14 ou 16 x 20. Par contre, il est quasi impossible de trouver des cadres préfabriqués pour les formats 9 x 12, 11 x 15 (quart de feuille de papier aquarelle) ou 15 x 22 (une demi-feuille de papier aquarelle).

L’autre problème est que la plupart du temps, le carton de fond et le passe-partout compris avec les cadres préfabriqués ne sont pas sans acide. Ça ne convient pas à l’encadrement d’œuvres que l’on souhaite préserver à long terme ou exposer dans une galerie.

Je travaille beaucoup sur papier, carton ou feuilles de polyester de format 9 x 12. Afin d’économiser sur les coûts des encadrements, j’ai souvent soit créé des œuvres de format 8 x 10 sur du papier de 9 x 12 ou bien encadré des peintures 9 x 12 avec un passe-partout de format 8 x 10. Ce qui signifie, dans le dernier cas, sacrifier  une bonne partie de la périphérie des œuvres. C’est loin d’être une situation idéale.

Description des cadres

C’est donc avec un grand intérêt que j’ai découvert les cadres pour aquarelle Apres Image vendus chez De Serres. Voici la description qu’on retrouve dans leur catalogue en ligne :

Cadre de qualité archives idéal pour afficher des aquarelles et autres œuvres sur papier. Ce cadre en MDF avec vitre protectrice contre les ultraviolets, dispose d’un passe-partout double sans acide et d’un carton-mousse sans acide. Simple et prêt à utiliser. – Description du catalogue en ligne De Serres

Le cadre existe en trois versions et trois grandeurs. Cadre de bois clair, cadre noir  ou cadre brun foncé. Notez que De Serres vend aussi un cadre pour l’aquarelle et autres œuvres sur papier avec une moulure en métal fait par Verbec, mais je ne l’ai pas essayé et je n’en parlerai pas ici.

Premier aperçu

À première vue, l’aspect général du cadre ressemble beaucoup à celui des encadrements réalisés par des professionnels qu’on trouve en galerie d’art à la fois par le fini de la moulure, sa largeur, ainsi que la présence d’un passe-partout double. L’épaisseur de la moulure est toutefois mince (7/8 de po de profondeur).

Le prix du cadre incluant la vitre, le passe-partout double et le carton-mousse est abordable, surtout si on a la chance de tomber sur l’une des fréquentes ventes.

Les détails

  • Le cadre : Le cadre est en MDF (fibres de bois à densité moyenne). Il ne s’agit donc pas de bois franc. Le fini bois (clair, brun ou noir) est donc un placage et comme tout placage, il y a parfois des défauts, surtout visibles dans les joints (les coins) du cadre. Un placage abimé, peut difficilement être sablé et reverni comme c’est le cas pour un cadre en bois dur. Un autre problème avec les cadres en MDF, c’est que les trous créés par les vis peuvent devenir plus lâches avec le temps. C’est une chose à surveiller.

Le placage du cadre est inconstant. Parfois il ne couvre que le dessus et les côtés, tandis que d'autres fois, il couvre aussi une partie du dos. © 2018, Louise Lamirande.

Le placage du cadre est inconstant. Parfois il ne couvre que le dessus et les côtés, tandis que d’autres fois, il couvre aussi une partie du dos.
© 2018, Louise Lamirande.

  • Le passe-partout double : à première vue, le passe-partout semble parfait. Il a une discrète texture et sa couleur blanche met en valeur la plupart des oeuvres. Néanmoins, si on y regarde de plus près, le passe-partout a parfois de légers défauts. Sur les 4 cadres que j’ai achetés, deux avaient de légers défauts : un renfoncement et un point noir peu visibles, mais quand même présents. Une autre chose à surveiller de très près.

Aperçu du passe-partout double inclus avec le cadre pour aquarelle Apres Image. © 2018, Louise Lamirande.

Aperçu du passe-partout double inclus avec le cadre pour aquarelle Apres Image.
© 2018, Louise Lamirande.

Vue de l'arrière du passe-partout. Étrange que les deux épaisseurs ne soient pas de la même grandeur extérieure... © 2018, Louise Lamirande.

Vue de l’arrière du passe-partout. Étrange que les deux épaisseurs ne soient pas de la même grandeur extérieure. C’est la première fois que je vois ça.
© 2018, Louise Lamirande.

  • Vitre anti-UV : J’avoue qu’étant donné le prix de vente du cadre, j’ai un doute sur la présence de cette protection, mais puisque je n’ai aucun moyen de prouver sa présence ou non, je leur laisse le bénéfice du doute.
  • Système d’accrochage : la quincaillerie pour accrocher le cadre n’est pas toujours fournie. Dans mon cas, elle ne l’a été qu’une fois sur quatre. Le système d’accrochage fourni était du type « dents de scie » avec vis; un système incompatible avec l’accrochage en galerie d’art qui nécessite les plus traditionnels et solides anneaux en forme de triangles ou de « D », ainsi qu’un câble de métal.
  • Le carton mousse sans acide : rien à redire de ce côté-là.
  • Broches flexibles au dos : L’ensemble du contenu du cadre est maintenu en place grâce à des broches flexibles que l’on plie afin de procéder au montage de notre œuvre dans le cadre. Ce système fonctionne bien. Toutefois, le nombre de broches n’est pas toujours le même d’un cadre à un autre. Il y a indéniablement une inconstance du côté du contrôle de la qualité de ces cadres.

Ne sont pas inclus

  • Du ruban adhésif de montage sans acide.
  • La quincaillerie pour l’accrochage (sauf exception selon mon expérience).

Est-ce que ces cadres préfabriqués valent le coût?

Considérant les points suivants :

  • un encadrement professionnel pour une œuvre d’un format 9 x 12 avec des produits sans acides peut facilement monter à plus de 150$
  • il est très difficile de trouver des cadres préfabriqués pour du 9 x 12 ou les formats de demi ou quart de feuille de papier aquarelle
  • il est encore plus difficile de trouver, dans le préfabriqué, des ensembles de qualité archive

Oui, ces cadres sont un bon choix pour les petits budgets. MAIS….

  • Prenez le temps de bien vérifier l’état de l’encadrement lorsque vous êtes en magasin.  Si nécessaire, demandez à un commis de vous déballer le produit. Ça vous évitera de devoir retourner sur place pour procéder à un échange ou un remboursement en cas de problème. Portez tout particulièrement attention aux coins, aux éraflures de la moulure et au passe-partout.
  • Par ailleurs, et c’est un point de vue bien personnel, je considère que la qualité de ces cadres est correcte pour exposer mes œuvres, par contre, je ne me sens pas à l’aise de vendre mes œuvres encadrées dans ces cadres de moindre qualité à moins qu’un acheteur m’en fasse la demande et qu’il accepte la chose en toute connaissance de cause.

Si vous avez un plus gros budget ou que vous comptez vendre vos oeuvres encadrées dans un contexte professionnel, je vous suggère sans aucune héditation d’y aller pour l’encadrement fait sur mesure par un professionnel.

Merci de votre présence et à la prochaine,

Autres articles

Pin It on Pinterest