Il existe plusieurs façons de décrire le cheminement de l’artiste du stade de débutant à celui de maître. Aujourd’hui, je vous en présente deux. Mon objectif est de vous aider à identifier là où vous êtes rendu, et de vous familiariser avec les défis qui risquent de se présenter sur votre parcours. De savoir que le chemin à parcourir a déjà été balisé est plus rassurant que de foncer dans les écueils sans aucune idée de ce qui vous attend, vous ne trouvez pas?

Photo : Pixabay.com

Photo : Pixabay.com

1ère façon : Les stades de la compétence

La première façon de décrire le parcours d’un artiste vers la maîtrise que je vous présente ici est une généralisation des étapes de l’apprentissage bien connues par les praticiens en PNL. Ces étapes sont attribuées à Maslow, bien qu’il n’y en ait pas de trace dans ses écrits selon Wikipédia.  Les voici :

  • L’inconscient-incompétent : Vous ne savez pas réellement que vous ne savez pas. Vous commencez à peine à vous intéresser à la peinture ou à une technique. Tout est nouveau et vous avez l’enthousiasme d’un enfant face à cette nouveauté.
  • Le conscient-incompétent : Vous savez que vous ne savez pas. Vous commencez à apprendre, mais vous saisissez bien que vous n’êtes pas encore compétent. Vous en savez assez pour savoir ce que vous aimez et ce que vous voudriez faire, mais vous n’êtes pas capable de le faire. Vous vous comparez aux autres. C’est une étape difficile, mais il ne faut pas lâcher!
  • Le conscient compétent : Vous avez plus de compétences et vous en êtes conscient, mais vous devez encore faire des efforts pour les mettre en pratique. Il y a des moments où ça va bien, et d’autres où tout semble aller de travers. Vous manquez d’expérience.
  • L’inconscient compétent : Les compétences sont intégrées au point que ça devient des automatismes pour vous. Vous les exprimez beaucoup plus naturellement et spontanément. Vous n’avez plus à réfléchir autant.
  • La maîtrise : Cette dernière étape ne fait pas partie des étapes d’origine, mais beaucoup l’ajoutent. C’est lorsque votre niveau de compétence, un mélange de savoir et d’expérience, est élevé et qu’en même temps, vous en avez un bon degré de compréhension vous permettant de l’expliquer et de l’enseigner à d’autres.

2ème façon : Les 5 étapes de l’apprentissage chez l’artiste

La deuxième façon de schématiser les différentes étapes de l’apprentissage que je vous présente ici, est une fusion que j’ai créée à partir d’une série vidéo de l’artiste Alicia Tormey diffusée sur Instagram, d’un article publié sur le site de Malcom Dewey (désolée, j’ai perdu la référence exacte), et de ma propre expérience.

1- Le débutant

Vous commencez à peine. Tout est nouveau et excitant pour vous. Vous n’avez à peu près pas de connaissances ni d’expérience à cette étape. Vous êtes motivé, optimiste et souhaitez en apprendre plus. Peut-être vous inscrivez-vous à un premier cours.

2- L’apprenti

À cette étape, vous vous rendez compte que ce ne sera pas aussi facile que vous le pensiez et que vous devrez y mettre beaucoup d’efforts sur une longue période de temps avant d’atteindre un certain degré de maîtrise. Vous ne cessez de vous comparer aux autres, vos œuvres ressemblent à celles des autres, vous avez l’impression de manquer de talent et vivez de la frustration.

C’est au cours de cette étape difficile que la plupart des gens se découragent et abandonnent.

3- Le praticien

En passant à travers la période d’apprentissage, vous avez acquis plus de confiance en vous. Vous en savez beaucoup plus, même si vous n’êtes pas encore un expert dans votre domaine.

4- Le praticien accompli

Vous faites preuve de plus d’inventivité. Vous avez développé un certain degré d’expertise et avez maintenant une meilleure connaissance du matériel, des outils et des techniques que vous employez.

5- Le maître

Les connaissances sont maintenant parfaitement intégrées et vous savez comment obtenir un résultat spécifique sur demande. Vous avez suffisamment d’expérience et d’expertise pour le faire. Vous êtes en contrôle. Vous êtes aussi en mesure de transmettre vos connaissances aux autres et de dépasser les normes établies en innovant.

Un processus continu

Les étapes de l’apprentissage ne sont pas un chemin que l’on fait une fois pour toutes, mais plutôt d’un processus continu. On peut très bien être un praticien avancé dans une technique ou une façon de faire et n’en être qu’au niveau débutant dans un autre apprentissage.

Le piège à éviter

L’un des principaux pièges sur le chemin de la maîtrise en art est probablement celui d’abandonner lorsqu’un blocage se présente. C’est tellement tentant de se dire qu’on n’a tout simplement pas pris la bonne route et de fuir dans une autre direction au lieu d’affronter les difficultés! Et si j’essayais cet autre médium ou cette technique à la mode à la place? Et si je changeais de style? Et si la peinture n’était pas pour moi finalement? Je n’ai pas assez de talent après tout…  Je suis trop occupé, je n’ai pas le temps, je n’ai pas d’espace pour créer, je n’ai pas d’argent pour acheter du matériel d’art….  Vous reconnaissez-vous? Vous êtes passé par là?

Finalement…

J’espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre ce que vous vivez, à mesurer le chemin parcouru et celui qu’il vous reste à suivre. Bien évidemment, le choix de parcourir ou non cette route vers la maîtrise de votre pratique artistique est un choix qui vous appartient. Que déciderez-vous? Y resterez-vous malgré les obstacles?

Merci de votre visite et à bientôt,

Autres articles

Pin It on Pinterest