Aujourd’hui, je vous parle du plus récent livre de l’artiste aquarelliste Jean Haines reconnue pour ses peintures atmosphériques aux contours flous. Cet ouvrage a été traduit en français et publié sous le titre :

« Peindre pour s’apaiser – Aquarelle créative et colorée & pleine conscience » par Jean Haines.

Les éditions de saxe, Chaponost, France, 2017. 128 pages.

Couverture du livre publié aux Éditions de Saxe.

Couverture du livre publié aux Éditions de Saxe.

Contenu et les techniques

Contrairement à plusieurs livres dont je vous ai parlé sur ce blog, celui-ci n’est pas centré sur l’apprentissage de techniques, mais plutôt sur la pratique de l’aquarelle comme moyen de « vous apaiser  et d’améliorer votre vie grâce au mouvement du pinceau » et « de faire disparaître vos soucis au fil des gestes reposants et légers de la peinture aquarelle » (tel qu’écrit à l’endos du livre).

Du côté des techniques, il y a en fait très peu à se mettre sous la dent puisque ce n’est pas le but du livre.

Le livre de Jean Haines propose des exercices simples illustrés de plusieurs photos pas-à-pas visant à vous apaiser avec la peinture à l’aquarelle.

L’auteure parle brièvement de lavis, de l’utilisation du sel et de pellicule plastique, mais la majorité du propos est concentré sur l’attitude que l’on a lorsqu’on peint, ainsi que sur les effets psychologiques et émotionnels que peut avoir la peinture à l’aquarelle comme la détente, le réconfort, l’impression d’avoir le contrôle, le sentiment d’évasion, etc.

L’aspect thérapeutique

Selon Jean Haines, lorsque l’on peint pour s’apaiser, le résultat final n’a aucune importance. Tout est dans le processus, l’expérience de peindre et les effets bénéfiques qu’on en retire. Simplement déposer de la peinture aquarelle et de l’eau sur du papier est suffisant pour s’apaiser.

Dans son livre, l’auteure parle des effets thérapeutiques des couleurs et encourage l’amplification de ses effets par un peu de visualisation. Par exemple, lorsque vous peignez avec du jaune, vous pouvez vous imaginer l’éclat lumineux du soleil et sa chaleur sur votre peau, ressentir ses effets agréables et essayer de les transmettre à votre peinture. Ensuite, vous pourrez évoquer ces sensations agréables chaque fois que vous en aurez besoin simplement en visualisant la couleur jaune.

Jean Haines introduit également les lecteurs et lectrices aux bienfaits de l’aromathérapie (huiles essentielles) et  la phytothérapie, mais l’info sur ces moyens thérapeutiques pouvant favoriser encore plus de bien-être est si superficielle que si ça vous intéresse vraiment, vous devrez chercher ailleurs pour en savoir plus.

Ce que j’en pense

J’aurais beaucoup aimé ce livre, mais je dois dire qu’il m’a plutôt laissé sur ma faim. J’ai l’impression que tout le contenu du livre aurait pu être résumé en moins de 5 pages. Le reste, n’est à mon avis que répétitions et n’apporte pas de matière substantielle. Je trouve ça vraiment dommage.

En bref, le contenu pourrait être résumé comme ceci : Apprennez à vous détendre et à vous libérer du stress en prenant conscience des gestes que vous faites lorsque vous peignez sans vous soucier du résultat final.  Soyez attentif à la peinture aquarelle qui s’étale sur le papier et à l’effet thérapeutique des couleurs sur vous. Ajoutez de la visualisation, de la musique douce, des huiles essentielles et des plantes médicinales et vous aurez le cocktail parfait pour vous détendre tout en peignant!

Cela dit, je reconnais que ce livre sera probablement beaucoup plus intéressant pour une personne peu familière avec le développement personnel, la visualisation ou les effets thérapeutiques des couleurs. Pour moi, c’est de l’archiconnu et je n’y ai rien appris. Malgré tout, j’aurais pu aimer le livre de Mme Haines si j’avais eu l’impression qu’il apportait des solutions concrètes et pragmatiques aux principales difficultés vécues par les personnes stressées ou anxieuses en quête d’un sentiment de paix. Malheureusement, je trouve que l’auteure n’y est pas arrivée efficacement.

Un autre point qui m’a personnellement agacé, mais qui va plaire aux inconditionnels de Jean Haines, ce sont les multiples histoires tirées de sa vie personnelle. Je suis d’accord avec la présence de quelques histoires qui aident à la compréhension du propos et à établir un lien avec le lecteur ou la lectrice, mais j’aurais vraiment aimé qu’il y ait plus de trucs pratiques et d’indications explicites et moins d’histoires personnelles dans son livre.

Si vous êtes à l’aise avec l’anglais, le DVD « Watercolor Mindfulness » me semble offrir beaucoup plus de trucs pratiques que le livre. Je n’en ai vu qu’un extrait, mais c’est ce qu’il laisse supposer. Sa passion pour l’aquarelle et son sujet passe beaucoup plus efficacement dans cette vidéo selon moi.

Conclusion

Finalement, si vous cherchez à approfondir vos connaissances de l’aquarelle ou si vous êtes déjà familier avec les bienfaits de la peinture et des couleurs, regardez ailleurs.

Toutefois, le livre « Peindre pour s’apaiser – Aquarelle créative et colorée & pleine conscience » devrait plaire aux fans de Janes Haines et à ceux qui aimeraient être plus paisible en déposant de la peinture à l’aquarelle et en observant son mouvement, ses effets et les couleurs s’étaler et se mélanger sur la feuille sans rechercher à faire des prouesses techniques ou à obtenir un résultat final valant la peine d’être encadré.

Maintenant, est-ce vraiment nécessaire de lire tout un livre pour en arriver à ça… À vous de voir…

Liens :

Merci de votre présence et à la prochaine,

Autres articles

Pin It on Pinterest