Avoir une vie créative même à un âge avancé est bénéfique pour vous. Ce n’est pas moi qui le dis, mais des experts en gériatrie, en psychologie et en thérapie par l’art !

Même si vous aimez faire de l’art ou des activités créatives, plusieurs raisons pourraient vous amener à cesser d’en faire en vieillissant. Par exemple, la perte de votre conjoint, le besoin d’assister l’un de vos proches au cours d’une longue maladie, une perte de mobilité, des troubles de la vue, un déménagement dans un petit logement, etc.

Photo originale : Edu Carvalho/Pexels.com

Photo originale : Edu Carvalho/Pexels.com

Bienfaits d’une activité créative

Pourtant les autorités en matière de santé le disent, pratiquer une activité créative est bénéfique pour les personnes âgées. Dans l’article « Aging: What’s Art Got to Do With It? » publié sur le site Todays Geriatric Medicine la Docteure Barbara Bagan, professeure en thérapie par l’art à l’Ottawa University de Phoenix en Arizona formée en psychologie, en gérontologie et en art-thérapies, écrit ceci :

« Je peux témoigner de l’importance et de l’efficacité des activités artistiques expressives. Ces activités offrent un large éventail d’avantages, notamment :

  • aider les personnes à se détendre
  • donner un sentiment de contrôle
  • réduire la dépression et l’anxiété
  • aider à la socialisation
  • encourager le jeu et le sens de l’humour
  • amélioration de la cognition
  • offrir une stimulation sensorielle
  • favoriser un sentiment d’identité plus fort
  • accroître l’estime de soi
  • favoriser la spiritualité
  • réduire l’ennui.  »

Dr Barbara Bagan in « Aging: What’s Art Got to Do With It? »

Si ce sont les effets que des activités artistiques peuvent avoir sur des personnes qui n’en ont pas nécessairement fait auparavant, j’ose à peine imaginer les effets à long terme, sur des années, voire des décennies d’un tel type d’activités !

Une étude auprès de femmes artistes

Voici les résultats d’une étude réalisée auprès de 3 femmes artistes de 73 ans et plus faisant de l’art depuis longtemps. J’avoue que l’échantillonnage est faible, mais le résultat est quand même éloquent. Je vous laisse le constater…

« Les résultats de cette étude nous aident à comprendre ce qui est important pour une personne à mesure qu’elle vieillit, en particulier sa vision créative, son processus créatif, et comment le développement d’une identité en tant qu’artiste facilite les étapes du vieillissement et l’aide à faire face aux défis qu’il apporte. Les résultats de cette étude indiquent que pour ces femmes, le sens profond de la création artistique, à mesure qu’elles vieillissent, est moins lié au produit artistique (l’œuvre)  qu’au processus de fabrication. Ces trois femmes disent que le fait d’avoir une identité d’artiste est un élément important et positif de leur processus de vieillissement. Cette identité constitue une ressource interne qui contribue à enrichir la vie et à surmonter certains des défis du vieillissement. En particulier, ces femmes nous disent que cette identité :

  • améliore l’estime de soi
  • sert de pont pour élargir les réseaux sociaux
  • favorise la création d’un héritage visuel
  • sert de source de motivation ou donne un sentiment d’utilité à la poursuite du travail
  • approfondit la compréhension de soi
  • fournit un outil pour une expérience cathartique face au stress ou à l’anxiété. »

Dr. Raquel Chapin Stephenson, « Art in Aging: How Identity as an Artist can Transcend the Challenges of Aging ».

De quoi nous encourager à créer malgré l’âge et les écueils se présentant sur notre route. Vous ne trouvez-vous pas ?

Merci de votre présence et à bientôt,

Autres articles

Pin It on Pinterest